Chronique de Ramadan ǀ Pourquoi nos invocations ne sont pas souvent exaucées ?

1155 0

Chaque jour, pendant le mois de Ramadan, l’imam Alidou Ilboudo développe un aspect important à savoir sur le jeûne musulman. Mail : [email protected]


D’après Abu Hurayra , l’Envoyé de Dieu  a dit :

    « Dieu le Très-Haut est bon et n’accepte que ce qui est bon ; sachez que Dieu a ordonné aux croyants ce qu’il a ordonné aux Envoyés.  Il a dit [s’agissant des Envoyés ] : { O les Envoyés ! Mangez des choses bonnes, œuvrez salutairement. Je sais parfaitement ce que vous faites} , et II a dit [ s’agissant des croyants ] : { O vous qui croyez ! Mangez des choses bonnes que Nous vous attribuons} ». Puis il évoqua  l’homme qui fait un long voyage, à la tignasse mal peignée, poussiéreux, levant les mains au ciel suppliant : « Seigneur ! Seigneur », alors que sa nourriture est de source illicite, sa boisson est de source illicite, ses habits sont de source illicite, il s’est rassasié de ce qui est illicite. Comment peut-il être exaucé ? ». (Rapporté par Muslim (na 1015) et at-Tirmidhî (n° 2990).)

Si nous analysons ce texte, nous pouvons dégager quelques raisons qui expliquent que nos invocations ne soient pas exaucées.

Nous savons que l’invocation du jeûneur est exaucée.  De même   que celle du voyageur. Et pourtant le prophète s’étonne que  celui-ci puisse être exaucé.  Et pourtant en plus d’être voyageur, il remplit plusieurs autres conditions :

–              Il a l’air misérable et suscite la compassion

–              Il reconnait son état de serviteur et concède à Allah qu’il est Seigneur

–              Il tend les mains

–              Il insiste : Seigneur ! Seigneur !

C’est donc dire qu’en plus du fait de jeûner ou de voyager à la recherche des lieux saints ou des moments favorables, d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Ce sont principalement :

1-            Ne pas enfreindre les limites d’Allah : l’illicite est le domaine réservé de Dieu. Quand on s’y aventure, on est en contravention ; on ne peut plus revendiquer être  exaucé si ce n’est à la suite d’un repentir sincère. En évoquant dans le hadith la nourriture, la boisson et le vêtement, Allah nous fait comprendre que chacun de nous est susceptible de tomber dans l’erreur, cat cela rentre dans nos besoins basiques, indispensables. 

2-            Le deuxième facteur important est le fait de délaisser le prescrit, l’obligatoire.  Le prophète dit en substance dans un  hadith : « vous ordonnerez le bien et interdirez le mal ; si vous ne le faites pas, une calamité viendra et vous implorerez Allah mais il ne vous répondra pas. » délaisser les obligations est un motif que Allah ne nous réponde pas

3-            Oublier Allah dans l’aisance et ne l’invoquer que dans la gêne : le prophète nous enseigne : «  qui veut que Dieu réponde à ses invocations en cas de difficultés, qu’il invoque beaucoup Dieu quand tout va bien ». En fait l’homme adore Dieu et l’invoque souvent par hypocrisie. Quand tout va bien, il salue la chance, l’occasion, sa science. Mais quand les difficultés s’annoncent, il se retourne vers Allah.

4-            Le manque de    confiance : la foi, c’est la sincérité et la pleine confiance qu’on place en Dieu, Omnipotent  et Omniscient.  On l’invoque en ayant la certitude qu’il nous entend et qu’il nous répond. Le prophète nous enseigne : «  invoquez Allah tout en ayant assurance qu’il vous exaucera ». Par contre celui qui désespère et qui dit : « en vain, j’ai invoqué Dieu  et il ne  m’a pas répondu», est sûr de ne pas être  exaucé.

5-            Enfin Allah peut par amour pour nous, ne pas exaucer notre invocation car Nous demandons, par ignorance quelque chose qui est un mal pour nous.  Le coran nous nous enseigne : « il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle est mauvaise pour vous ».

En conclusion et en plus de ce que nous avions déjà écrit sur l’invocation, Allah est fidèle à sa promesse. Il a dit : «  invoquez-moi, je vous exaucerai ». Donc si nous ne sommes pas exaucés, cherchons en nous-mêmes les raisons, les motifs, les facteurs et combattons-les. 

A bientôt pour les facteurs qui nous assurent l’exaucement de nos invocations

NB- participez à l’opération « RAMADAN AVEC LES DEMUNIS » en contribuant aux numéros suivants :

Orangemoney :  76926217

Mobicash : 72959511

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre