Le PDCI de Bédié au RDR de Ouattara: « Pas de parti unifié avant la présidentielle de 2020 »

954 0

Le PDCI, Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, principale poids lourd de la coalition au pouvoir avec le RDR d’Alassane Ouattara a décliné ce dimanche 17 juin 2018 au cours d’une importante réunion de son bureau politique à Abidjan, l’offre de ce dernier de se muer en « un parti unifié » avant la présidentielle prévue en 2020 à laquelle elle revendique l’alternance. 

Cette réunion du bureau politique du PDCI présidé par Henri Konan Bédié, selon les observateurs était pleine d’incertitudes et potentiellement explosive tant les avis étaient restés tranchés avant cette date du 17 juin 2018.

Après six heures de débats très houleux, le communiqué final pondu stipule que « le bureau politique du PDCI, rassure les militants (…) de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir en 2020 » et que « face aux enjeux futurs et soucieux de la préservation de l’union des militants », le parti a également « décidé du report après la présidentielle de 2020, de son 13e congrès ordinaire » prévu selon les textes dans le courant de cette année.

La tension et le sentiment de trahison de la part de son allié le RDR et de son mentor Alassane Ouattara ont été ravivés au cours de ces dernières semaines marquées par une interview du Président ivoirien à Jeune Afrique dans laquelle il a déclaré ne pas écarter la probabilité d’un troisième mandat à partir de 2020 d’autant plus que la nouvelle constitution le lui permettait.

« La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes », a confié Alassane Ouattara.

Mettant la pression sur son allié le PDCI, Alassane Ouattara a indiqué que les cadres de son parti s’apprêtaient à déposer des statuts auprès des autorités et fixer la date d’un congrès constitutif  « dans les meilleurs délais » du « part unifié », a indiqué Alassane Dramane Ouattara.

La création du « parti unifié » RHDP, Rassemblement des Houphouetistes pour la Paix, portant d’ailleurs le nom de la coalition au pouvoir, est très fortement encouragée par le RDR d’Alassane Ouattara tandis que le PDCI de Bédié, première force politique en Côte d’Ivoire  revendique l’alternance qui lui aurait été promise. Le RDR lui souhaite des primaires au cours desquelles le meilleur sera choisi.

Sur ce terrain, il faut attendre longtemps le PDCI qui argue avoir soutenu par deux fois le candidat du RDR en 2010 et 2015 et que tout idée de primaires au sein du RHDP serait irraisonnable.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre