Burkina : Les financiers de l’éducation créent un syndicat

Burkina : Les financiers de l’éducation créent un syndicat

4 2

La famille syndicale au Burkina Faso vient de s’agrandir avec la naissance d’une autre organisation syndicale au profit du système éducatif. A la différence des détenteurs de la craie et du stylo rouge, les « seigneurs de la finance » du ministère de l’éducation sortent de l’ombre. Le Syndicat national des financiers de l’éducation et de la recherche (SYNAFER) a été présenté à la presse ce 21 juin 2018 à Ouagadougou.

En début de cette semaine, un groupe d’agents se démarquait de la lutte engagée par la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie qui évolue depuis un certain temps au rythme de grèves et de sit-in. Le Syndicat national des financiers de l’éducation et de la recherche (SYNAFER), porté fraîchement sur les fonts baptismaux, n’entend pas, en tout cas pour l’heure se démarquer totalement des siens.

A en croire les responsables du SYNAFER, aucun bras de fer ni conflit d’intérêt n’existe à l’encontre de leurs camarades de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation. Au contraire, un rapport de solidarité lierait bien le nouveau-né à la Coordination qui regroupe 15 organisations syndicales. Le SYNAFER est fort de 13 sections régionales et de 45 sous-sections provinciales qui sont en cours d’installation.

« Nous ne perdons pas de vue les luttes entreprises par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation avec laquelle nous sommes solidaires et qui ont abouti à la signature d’un protocole d’accord. C’est dire que nous restons en veille avec les autres syndicats de l’éducation afin que les points d’accord soient respectés dans l’intérêt des deux parties », fait comprendre le Secrétaire général du SYNAFER, Eric Kiswêndé Nanga.

« Nous ne bénéficions pas du fonds commun »

Le SYNAFER est composé notamment du personnel de la gestion scolaire et universitaire, à savoir les attachés et Conseillers d’intendance scolaire et universitaire (AISU et CISU). Les membres du SYNAFER étaient auparavant réunis autour des idéaux du Syndicat national des personnels d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER).

Selon son porte-parole, Eric Kiswêndé Nanga, le syndicat ne cautionne pas la mauvaise gestion des ressources humaines à travers le mauvais emploi des agents, la velléité de fusion des emplois des personnels d’administration et de gestion, la politisation de l’administration, les conditions difficiles et précaires de travail.

Le SYNAFER compte renforcer la cohésion et l’efficacité du personnel chargé de la gestion financière et comptable des secteurs de l’éducation et de la recherche, défendre les intérêts moraux, matériels et l’éthique professionnelle et œuvrer en faveur de l’unité syndicale. « Nous ne bénéficions pas du fonds commun. 80% des financiers de l’éducation et de la recherche ne sont pas pris en compte dans le fonds commun, malgré qu’ils occupent des postes importants de régie financière », a indiqué le Secrétaire général du SYNAFER.

Noufou KINDO

Burkina 24

Avatar

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.
.

Il y a 2 commentaires

  1. Avatar

    UN POUVOIR MORIBOND QUI NE PEUT RIEN APPORTÉ COMME PLUS A LA RELANCE DE L’ECONOMIE DU BURKINA. ILS CRÉENT DES OSC ET ASSOCIATIONS POUR DIFFAMER DES CONTREVÉRITÉS SUR LA SITUATION REELLE DU PAYS ET DANS LA MÊME LANCÉ SAPÉ L’ATTENTION DU PEUPLE SUR LA GESTION CHAOTIQUE DU PAYS ET PARTANT CONFRONTÉ LES FILS ET FILLES DU PAYS. 2020 EST SI PROCHE MAIS SI LOIN POUR LE MPP! CONTINUÉ SEULEMENT ! LE SORT QU’A SUBIT LE CDP SERA UN LEEGA ( TERME MOSSI) POUR CE RÉGIME ! REMARQUER MÊME LES CHEFS D’ETATS ET PARTANT CEUX MÊME DE L’AFRIQUE DE L’OUEST EVITENT DE VENIR AU BURKINA SI CE N’EST QU’UNE OBLIGATOIN POUR EUX. UN BURKINA LAISSÉ A POUR PROPRE SORT AVEC DES PIÈTRES DIRIGEANTS. CONTINUÉ OUI CONTINUÉ VOS MANIGANCES ET VOS MANIPULATION ! TOUT SA VOUS RATTRAPERA ET PEUT ETRE AVANT 2020 SI VOUS NE PRENNE GARDE. A BON ENTENDEUR SALUT ! CELA EST MON DERNIER POSTE SUR LA POLITIQUE QUE MÈNE ACTUELLEMENT LE MPP!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre