Commande publique : Un levier stratégique dans l’atteinte des résultats du PNDES

847 0

Dans le cadre de la commémoration du 10e anniversaire de l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) dont le premier conseil a été installé le 1er juillet 2008. Elle organise ses premières journées de la commande publique au Burkina Faso du 12 au 14 juillet 2018 à Bobo-Dioulasso.

L’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) a organisé un point de presse sur l’organisation de ses premières journées de la commande publique au Burkina Faso du 12 au 14 juillet 2018 à Bobo-Dioulasso, ce vendredi 6 juillet 2018 à Ouagadougou.

Cette activité placée sous le patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a pour thème : « La commande publique, un levier stratégique dans l’atteinte des résultats du Plan national de développement économique et social (PNDES) ».

Selon Dramane Milliogo, président du comité d’organisation, l’objectif de ses premières journées est de  présenter le nouveau cadre de gestion et d’allègements des procédures de passation de la commande publique.

« Egalement, cette rencontre vise à offrir un cadre de réflexions et de stimulation des acteurs en vue d’améliorer le système national de la commande publique et à contribuer à l’atteinte des résultats du PNDES »,  a-t-il insisté.

Un forum scientifique, des ateliers, une émission débat télévisée et la nuit de la commande publique pour récompenser les meilleures entreprises et autorités contractantes, telles sont les activités programmées du 12 au 14 juillet 2018 au Centre Muraz de Bobo-Dioulasso.

Concernant la récompense des acteurs, Dramane Milligo a fait savoir que les meilleures autorités contractantes seront sélectionnées sur la base de cinq critères. Il s’agit, entre autres, de la cohérence entre le plan de passation des marchés et les procédures lancées, la qualité de la passation et les délais.

Pour la récompense des meilleures entreprises, quatre critères ont été retenus. Le nombre de marchés obtenus sur appels à concurrence, le nombre de marchés exécutés dans les délais, la situation de l’entreprise vis-à-vis des règles de la fiscalité et des lois sociales, seront étudiées pour primer les meilleures.

Par ailleurs, les autorités de régulation des marchés publics du Bénin, la Côte d’Ivoire et la Guinée Bissau sont attendues à cet événement qui regroupera environ 350 participants.

Jules César KABORE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre