Coup de gueule : « Pourquoi nos peuples souffrent-ils ? »

1533 0

Traoré Abdoulaye Fundjé, citoyen burkinabè, s’interroge sur l’indépendance réelle des pays africains.

Les colons sont venus piller les ressources du continent africain. Ils sont allés construire chez eux. Ils ont mis leur peuple dans les meilleures conditions de vie. Après les deux guerres mondiales, nos grands-parents ont compris que c’était bien possible que l’Afrique aussi se développe. Ils ont exigé l’indépendance. Le combat fut rude car les intérêts occidentaux étaient menacés.

Les révoltes ont été réprimées dans le sang. Nos grands-parents ont été massacrés mais la lutte pour la libération de l’Afrique et la liberté de l’Africain a continué. Face à la détermination des africains à accéder à l’indépendance, l’Europe était contrainte de céder. Ainsi, l’Afrique toute entière a accédé à l’indépendance dans les années 1960. Cette indépendance est plus administrative que politique ou économique.

Les colons occidentaux ont été remplacés par des colons africains. Nos présidents font toujours allégeance aux colonisateurs. Ils sont ainsi manipulés et très manipulables. Aucun n’est indépendant mentalement à quelques exceptions près. Ceux qui se démarquent sont vite diabolisés et leurs propres frères sont manipulés et mis à leur trousse. Ils sont assassinés ou emprisonnés.

Aujourd’hui, toutes nos économies sont sous l’emprise des puissances occidentales avec la complicité de nos responsables locaux, véreux, peureux et cupides. Nous produisons de l’or et d’autres minerais mais les fonds générés ne pourront jamais sauver nos peuples. Ici, il ne faut pas accuser les puissances occidentales car elles sont dans leur logique : « Piller ailleurs pour construire chez elles ». Ceux qu’il faut accuser ce sont nos gouvernants qui pillent leur peuple pour aider les autres à construire chez eux.

Les hôpitaux qu’ils fréquentent à l’étranger, nous avons de la place et le nécessaire pour les construire chez nous. Le système éducatif qu’ils rêvent pour leur progéniture est bel et bien réalisable chez nous. Les conseillers étrangers qui se pavanent dans nos palais présidentiels ne sont pas plus intelligents que nos intellectuels qui sont dans nos pays.

 Les véritables conseillers économiques et politiques de nos chefs d’État sont des occidentaux officieusement tapis dans les hôtels chics de nos capitales. Ne pensez surtout pas que nos gouvernants sont intellectuellement fragiles, loin de là car eux aussi défendent leurs intérêts. Ils endettent leur peuple pour profiter des pourcentages en pourboire. Chaque marché octroyé bénéficie directement ou indirectement aux uns et aux autres.

Ce qui explique en partie la mauvaise exécution des marchés publics actuellement. Sinon comment comprendre que les bâtiments coloniaux résistent jusqu’aujourdhui alors que ceux réalisés maintenant s’écroulent aux premières pluies? Même les privatisations, ils se débrouillent pour prendre part au capital directement ou indirectement. Nos gouvernants sont corrompus jusqu’aux os.

Ils vivent de corruption et de l’impunité. Ils cherchent à avoir une emprise sur toutes les institutions républicaines. Ils contrôlent même la justice. Ils ont intérêt dans tout ce qu’ils entreprennent. De tous les programmes, ils ont leur programme et de tous les projets, ils ont leur projet.

C’est en Afrique que la politique engendre des milliardaires alors qu’elle n’est pas un métier.

Traoré Abdoulaye FUNDJÉ

 

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Article du même genre