Lutte contre la rougeole : La campagne de vaccination est lancée

Malgré la vaccination de routine, le Burkina Faso enregistre régulièrement des épidémies de rougeole. Face à cette situation préoccupante, le ministère de la santé organise une campagne de riposte vaccinale contre la rougeole dans 26 districts sanitaires répartis dans 12 régions sanitaires et ciblant les enfants de 6 à 59 mois. Cette campagne se déroulera du 27 juillet au 2 août 2018.

La suite après cette publicité

La rougeole est la quatrième cause majeure de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans dans de nombreux pays africains. C’est une maladie éruptive fébrile qui se transmet par voie aérienne d’une personne à une autre par les projections de gouttelettes de salive en suspension dans l’air ou par contact direct avec les sécrétions nasales et de gorge de personnes infectées.

Le vaccin contre la rougeole fait partie de ceux administrés aux enfants dans le cadre de la vaccination de routine. Mais malgré une bonne couverture du pays en termes de vaccination de routine, le Burkina Faso enregistre chaque année des cas de rougeole.

Selon le  directeur de la prévention par les vaccinations, Dr Issa Ouédraogo, ces trois dernières années, le Burkina Faso a enregistré de plus en plus un nombre élevé de cas de rougeole. En 2018, dans la semaine 01 à 23, ce sont plus de 4 000 cas suspects de rougeole détectés avec environ 3 000 cas confirmés et 9 décès.

La cérémonie de lancement de la campagne de vaccination contre la rougeole

A en croire Dr Issa Ouédraogo, selon les investigations menées par le système de surveillance, environ 75% des enfants atteints de rougeole n’avaient pas été vaccinés contre cette maladie.

Face à cette recrudescence de la rougeole et pour rompre la chaîne de transmission de la maladie, le ministère de la santé a décidé d’organiser une campagne de riposte vaccinale contre la rougeole dans 26 districts sanitaires répartis dans 12 régions sanitaires et ciblant les enfants de 6 à 59 mois, soit 1 198 270 enfants. Cette campagne se déroulera du 27 juillet au 2 août 2018.

La cérémonie de lancement de ladite campagne est intervenue ce vendredi 27 juillet 2018 dans le centre médical urbain du district sanitaire de Sig-Nonghin dans l’arrondissement N°3 de Ouagadougou. Pour atteindre les résultats escomptés, les équipes de vaccination seront déployées aussi bien dans les centres de santé que dans les villages au plus près des populations.

Un accent particulier sera mis sur les zones à accès difficile afin d’atteindre tous les enfants. Alimata Diarra/Nama, représentante de l’OMS au Burkina Faso, présente à la cérémonie de lancement, a profité lancer un appel à l’endroit des mères et des parents d’enfants de sortir massivement pour vacciner les enfants afin de les protéger contre la maladie.

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page