Education : Des manuels scolaires made in Burkina pour les élèves

1336 0

Ce 7 août 2018, le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) Stanislas Ouaro a reçu au total neuf titres de manuels scolaires des mains de la Directrice générale du centre africain des pédagogies nouvelles, une maison d’édition burkinabè, Joëlle Banhoro Hien.

Pour avoir une éducation de qualité, il faut un manuel de qualité. C’est dans cette optique  que le MENA s’est engagé dans  une politique de production endogène, pour mettre à la disposition des élèves et de leurs enseignants, des livres scolaires conformes aux programmes d’enseignement en vigueur au Burkina Faso qui prennent en compte leurs réalités socioculturelles. Des manuels made in Burkina seront bientôt à la portée des élèves en classe de seconde, première et terminale.

« Commencé en 2010, nous avons hérité de ce projet pour sa mise en œuvre et sa finalisation en manuels scolaires depuis 2015. C’est finalement en 2018 que la restitution a été rendue possible », a souligné la directrice du centre africain des pédagogies nouvelles, Joëlle Banhoro/Hien. Des difficultés n’ont pas manqué pour la réalisation de ce projet, à écouter Joëlle Banhoro/Hien. « Nous avons travaillé avec des documents de base difficilement accessibles parce que mal conçus à l’initial (…). Mais par l’expertise nationale, nous y sommes parvenus. Les contenus ont été complètement adaptés et pertinents. Ils sont aux normes internationales, à l’édition, au format, adaptés pour les écoles », dit-elle.

Cap 2019

Ce projet qui voit le jour est une innovation importante, selon le ministre Ouaro. « Je félicite l’ensemble des acteurs, les rédacteurs qui ont œuvré pour la réalisation de ce chantier pédagogique. Ça a l’avantage de faire en sorte que les programmes soient conçus de façon endogène, les manuels sont conçus sur la base de la vision propre du Burkina en matière d’enseignement et de formation socio-professionnelle. C’est une innovation importante », explique Stanislas Ouaro.

Le ministre a par ailleurs annoncé qu’en 2019, la reproduction de ces manuels sera effective  et qu’ils seront prêts à l’utilisation pour l’année scolaire 2019-2020.

Aujourd’hui, c’est la journée internationale de l’éducation. A cet effet, Stanislas Ouaro a félicité les efforts des différents acteurs, enseignants, partenaires techniques, administration, parents et élèves et les invite à réfléchir sur le développement du système éducatif burkinabè pour qu’il soit plus performant.

Irmine KINDA

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre