Universités publiques au Burkina : Recevez Campus Faso !

2306 10

Les orientations, les inscriptions et l’identification de façon unique des étudiants dans les universités publiques au Burkina Faso constituent un enjeu majeur pour la gouvernance  académique. Conscient de cette situation, le ministère de l’enseignement  supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) lance une application informatique gérant tout le processus au niveau national dénommée « Campus Faso » pour la rentrée 2018-2019. Une innovation accompagnée par l’ONATEL à travers le paiement des frais d’inscription via MOBICASH.

Le Burkina Faso lance, avec l’accompagnement de l’ONATEL,  l’application web « Campus Faso » pour la rentrée 2018-2019. Il s’agit d’un outil informatique qui permettra, entre autres, d’orienter les nouveaux bacheliers, de payer en ligne les frais d’inscription et par ricochet d’identifier tous les étudiants au Burkina Faso.

Ce système informatique dénommé CAMPUS FASO est un outil qui permettra aux étudiants des universités publiques d’éviter les déplacements et les longues files d’attente dans les différents services universitaires pour le dépôt des dossiers le paiement des frais d’inscription.

Ce mercredi 12 septembre 2018, la direction générale de l’enseignement supérieure a présenté le fonctionnement de la plateforme CAMPUS FASO. Dr Ramané Kaboré, directeur de l’assurance qualité de l’enseignement supérieur à la direction générale de l’enseignement supérieur, a fait savoir que cette application présente des avantages aussi bien pour les étudiants que pour les parents d’élèves, l’administration universitaire et le ministère.

Campus Faso pour orienter les nouveaux bacheliers, de payer en ligne les frais d’inscription

Pour lui, il s’agit, entre autres, de disposer d’un portail unique d’informations, une base de données des étudiants, d’assurer plus d’équité dans les orientations, de réduire les distances et de gagner du temps. Le responsable cellule technique Campus Faso, Konaté Brahima, a laissé entendre que toutes les mesures ont été prises concernant la sécurité  du système et les inscriptions des étudiants de l’étranger.

Pour cette année, la date d’ouverture de la plateforme d’inscription en ligne est fixée pour le 21 septembre au 7 octobre 2018 et concerne unique les nouveaux bacheliers. Les anciens bacheliers devront s’inscrire manuellement en attendant le reversement dans la base de données.

Chaque étudiant devrait créer un identifiant unique  et renseigner les informations nécessaires pour son inscription dans les universités publiques de son choix sur Campus Faso. Ainsi, il recevra par mail, de préférence GMAIL, et par SMS la validation et procédera au paiement des frais d’inscription par mobile money.

Lire aussi : BURKINA : LES FRAIS D’UNIVERSITÉ SONT DÉSORMAIS PAYABLES VIA MOBICASH DE ONATEL

A cet effet, ONATEL SA a procédé à la signature de convention avec le ministère en charge de l’enseignement supérieur le 6 septembre 2018  à l’université de Ouagadougou. Désormais, il possible de payer les frais d’inscription dans les universités publiques à travers MOBICASH, le mobile money de ONATEL.

Ainsi, à travers cette convention de partenariat avec les universités publiques, ONATEL entend jouer son rôle dans l’accompagnement de la transformation digitale des inscriptions dans les universités publique au Burkina Faso.

Jules César KABORE

Burkina 24

There are 10 comments

  1. Je trè fier de l’initiative du gouvernement de permettre à nous nouveau bachelier de déposer nos dossiers en ligue.cela va va faciliter le travail et nous épargner maintenant des rangs mais surtout la réduction des dépenses.

  2. Je sui trè fier de l’initiative du gouvernement qui va permettre à ns nouveau bachelier de déposer nos dossier en ligne.cela va permettre à chaque étudiant de déposer ses dossiers san avoir à se déplacer donc pa assez de depense.

  3. Je trouve que c`est une bonne initiative de s’inscrire en ligne. Il fallais simplement inserrer les anciens étudiants en même temps mais comme cela est déjà prévu, on l`attends avec impatience.Merci

  4. vraiment le Burkina Faso es en émergence….c’est magnifique et génial pour la première fois DNS notre chère patrie en voie de développement… mais on s’inquiète pour le risque que peut avoir l’or de l’inscription..

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre