Focal d’Afrique 2018  : Un prix spécial pour Burkina 24

526 0

La 3e édition du Focal d’Afrique qui s’est ouverte le 22 novembre 2018  a refermé ses portes dans l’après-midi du 26 novembre 2018 à Ouagadougou à travers une cérémonie de clôture ponctuée par des remises de trophées et d’attestations aux différents photographes qui ont pris part au concours photos et autres formations. Des prix spéciaux ont également été attribués dont un Focal spécial à une journaliste de Burkina 24, Reveline Somé.

Le Musée National a accueilli les rencontres internationales de la photographie de Ouagadougou dénommées Focal d’Afrique sous le thème : « La photographie, baromètre de développement économique, social et culturel ». 

Le président de Focal d’Afrique, Ibrahim Nitcheman, s’est dit satisfait car  toutes les promesses selon lui, ont été tenues.  « L’objectif qui est de se rencontrer chaque année entre photographes venus d’horizons divers pour partager le savoir a été atteint. Il faut dire que cette 3e édition a été une totale réussite. Moi qui vous parle à présent, je suis un homme comblé. En termes de formation, nous avons formé 25 personnes dont 20 stagiaires distingués par des attestions», a laissé entendre l’initiateur plus connu par le pseudonyme Paparazzi.

Ce sont en tout 18 exposants en photographie, 9 œuvres en compétition et d’autres clichés hors compétition qui ont été enregistrés à cette présente édition. Six (6) prix spéciaux et trois grands prix ont été décernés aux auteurs d’œuvres photographiques remarquables.

Honneur et hommage

Mamadou Nao s’adjuge le premier prix Focal d’Afrique 2018 à travers son exploit intitulé « la solidarité villageoise ». Il s’agit, explique l’heureux gagnant, d’une photo qui dépeint la solidarité des villageois au champ.

« Aujourd’hui, on va dans le champs de X ou Y pour aider à cultiver en apportant du dolo, de la viande, de la nourriture. Il y avait des tam-tams et au moins 20 personnes qui étaient en train de cultiver dans un champs de mil, c’est cela mon œuvre », a expliqué le photographe de Dédougou,  avant de dédier son prix au Gouverneur de la région, au directeur de la culture de la Boucle du Mouhoum et à toute la population de Dédougou. Il repart avec un trophée, une attestation et une somme d’argent.

Des prix d’honneur et d’hommage ont été décernés dont le Focal spécial à la journaliste de Burkina 24, Reveline Somé. « Il s’agit des gens qui ne sont pas en compétition officielle mais qui se sont distingués par leur proposition photographique», a indiqué le jury. C’est sur la base du travail remarquable proposé que Reveline Somé a été distinguée hors compétition.

Un autre Focal d’honneur a été décerné à Thierry Henri, un photographe professionnel européen qui a formé les participants.

L’innovation de cette année a été le Focal de la diaspora, un nouveau prix qui récompense un photographe de la diaspora. Et c’est M. Amotozio de la diaspora togolaise qui a été encouragé pour son œuvre « vision des caniveaux dans la ville de Ouagadougou ».

Focal d’Afrique 2018 a connu la participation du Niger, de la France, du Togo et de la Côte d’Ivoire.

Saga SAWADOGO (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre