FIDO 2019 : Penser ses maux, danser ses mots

537 0

Le Festival international de danse de Ouagadougou annonce ses couleurs (FIDO). Cette 7ème édition du Festival à caractère multiculturel se tiendra du 26 janvier au 02 février 2019 au Grin des arts vivants sis à Cissin, a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 15 janvier 2019.

C’est sous le thème « penser ses maux, danser ses mots »,  que va se dérouler le FIDO. Une thématique qui rend hommage à la femme à travers les souffrances dont celle-ci fait l’objet . « Il est important de mettre la femme en avant »,  a laissé entendre la promotrice du festival Irène Tassembedo.

Inspiré par les Récréatrales comme l’a souligné la promotrice Irène, pour cette édition, plus de 4 000 spectateurs sont attendus au CDC-La Termintiere, au Grin des arts vivant et dans d’autres lieux de la ville de Ouagadougou.

Le FIDO connaîtra des innovations se marquant par la présence de 5 compagnies primées lors de la Semaine nationale culture, ainsi que le parrainage du directeur de l’Opéra Nantes-Angers,  Alain Surrans et du co-parrainage Me Francelline Toé/Bouda, membre permanent du comité des Nations-Unies pour l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes.Cette année, le public aura l’honneur et le privilège de découvrir les œuvres venues du Burkina Faso, de la France, de la Côte d’Ivoire, du Togo, de la Tunisie, de la Slovénie, entre autres.

Notons que le FIDO se veut être un espace de rencontre, de création, de transmission, de partage et de métissage des cultures, des formes et des techniques dans le domaine de la danse.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre