L’UPC attend Christophe Dabiré « au pied du mur »

A l’Union pour le progrès et le changement (UPC), c’est la retenue. Moussa Zerbo, porte-parole du principal parti d’opposition au Burkina Faso ne s’est pas lancé dans des supputations, indiquant seulement que son parti attend de voir le nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré , « au pied du mur, à l’action ».

La suite après cette publicité

« Ce que nous pouvons faire, c’est lui souhaiter bon vent, qu’il soit la personne qu’il faut (…) pour relever l’économie qui est en berne, la cohésion nationale qui est en mal (…) », a commenté Moussa Zerbo, porte-parole de l’UPC. « La question de la cohésion sociale est primordiale pour nous », a-t-il poursuivi.

En sus de la question de la cohésion sociale, à en croire toujours le porte-parole de l’UPC, le peuple burkinabè a beaucoup d’attentes notamment sur les questions sécuritaires. Mais « comme je l’ai dit, poursuit Moussa Zerbo, nous attendons le maçon au pied du mur ».

Lire 👉 Burkina : Christophe Dabiré nommé Premier ministre

« Si par bonheur le gouvernement qui viendra à être formé apporte des solutions aux problèmes que vivent les Burkinabè, nous n’aurons pas de difficulté à les encourager. Mais dans le cas échéant, nous allons les rappeler à l’ordre parce que nous aimons ce pays », a aussi fait savoir M. Zerbo.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

2 commentaires

  1. Pas d’affirmation gratuite mon cher homo. Expliques toi et on va apporter la réplique.

  2. Pardon ! vous êtes là cause de la fracture sociale et vous vous permettez de juger ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page