La Tanzanie taxe les perruques

La Tanzanie a décidé d’imposer une taxe de 25% sur les perruques et extensions de cheveux importées et 10% sur celles fabriquées au pays.

La suite après cette publicité

Le ministre tanzanien des Finances  Philip Mpango a annoncé que cette mesure, qui fait grincer des dents au sein de la gent féminine en Tanzanie, a pour objectif de mobiliser des ressources pour soutenir le budget de l’Etat, informe la BBC.

Euromonitor International, cité par la BBC, évalue à  environ 6 milliards de dollars par an les dépenses des femmes africaines en cheveux secs (tissages, perruques et extensions).

La mesure doit entrer en vigueur au début du mois de juillet 2019.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page