Ghana : Les autorités disent avoir déjoué un « coup d’État »

Le ministère de l’Information a indiqué que les forces de sécurité ont déjoué « un complot » qui ciblait la présidence en vue d’opérer un coup d’Etat.

La suite après cette publicité

Dans un communiqué datant de ce mardi 24 septembre 2019, le ministre ghanéen de l’information a annoncé que le vendredi 20 septembre 2019, une opération de sécurité conjointe a conduit à l’arrestation de trois personnes et à la saisie de plusieurs armes. Au nombre de ces trois personnes, figurait un fabricant d’armes locales.

Cette opération est l’aboutissement de « 15 mois de surveillance et de collecte de preuves sur les activités des principaux suspects et autres« , a expliqué le document ministériel qui ajoute que dans la mi-2018, l’un des suspects avait « contacté un certain nombre de militaires en service et leur a parlé pour les convaincre d’élaborer et d’exécuter un complot visant à obtenir des armes, à prendre le contrôle d’installations clés et à obtenir des fonds en vue de prendre le pouvoir », indique le communiqué.

Le Ghana est à ce jour un modèle en Afrique de l’Ouest depuis sa transition vers la démocratie multipartite en 1992, et ce, après un passé riche en coups d’État.

Le président Nana Akufo-Addo est à ce poste depuis décembre 2016, après une victoire incontestée face au président John Mahama.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page