Burkina : Le Japon soutient la construction d’une école dans le village de Percoa

Dans le cadre des dons aux micro-projets locaux, l’association NEEED a été retenue par l’Ambassade du Japon. Elle bénéficie d’un don pour la construction d’une école à Percoa, village de la commune de Kordié. La cérémonie de signature du contrat a eu lieu ce vendredi 11 octobre 2019 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Percoa, village de la commune de Kordié aura bientôt une école. L’ambassadeur du Japon, Tamotsu Ikezaki, et le coordonnateur de l’association NEEED, Lassiné Sawadogo, ont signé un contrat de don ce vendredi 11 octobre 2019.  

L’association NEEED a été retenue par l’ambassade du Japon pour bénéficier de ce don qui, selon l’ambassadeur, est inscrit dans le volet micro-projets contribuant à la sécurité humaine.

« Aujourd’hui avec la montée de l’extrémisme violent au Burkina Faso, une école qui s’ouvre est une forteresse contre le terrorisme et toutes les formes de radicalisation », a affirmé Tamotsu Ikezaki.

L’enfant est un trésor et une richesse de demain, selon lui, et il faudrait investir dans son éducation pour espérer de lui de grandes choses. Il dit attendre des bénéficiaires qu’ils prennent soin de l’infrastructure, mais aussi des enfants.

« Vous devez alors vous engager à envoyer plus d’enfants à l’école et aussi à vous occuper de l’entretien des locaux et du mobilier qui sera acquis dans le cadre de ce projet », a-t-il demandé.

Réalisation d’infrastructure de qualité et dans les délais conformément aux termes du contrat signé, c’est ce que l’ambassade attend également. Le coordonnateur de l’association NEEED, Lassiné Sawadogo, évoque cependant le problème d’accès à l’eau potable qui pourrait retarder les travaux.

« Il faut d’abord trouver un coin d’eau potable. C’est cela qui généralement cause un peu de soucis. Une fois que nous avons résolu ce problème, le reste  à  4, 5 mois maximum, on aura fini », a-t-il indiqué.

L’école de Percoa pourra assurer chaque année, selon l’ambassadeur, la scolarisation de 200 à 300 enfants. Cette école sera constituée de trois salles de classe, un magasin, un bureau du directeur et la réalisation d’un forage. Ce don de l’ambassade du Japon s’élève à plus de 48 millions de FCFA.

Hanifa KOUSSOUBE et Eliette ZOUNGRANA (Stagiaires)

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page