Journées de la commune : Le Fonds permanent aux côtés des collectivités

La 16e édition des Journées de la commune a connu la participation de plusieurs institutions. Partenaire privilégié des communes, le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) n’a pas raté l’occasion. Défilé, stand d’exposition et communications, ce sont, entre autres, les activités que le FPDCT a menées durant ces 72 heures dédiées aux communes.

La suite après cette publicité

Après dix ans d’existence, la structure dirigée par Bruno Dipama a investi plus de 100  milliards de francs CFA dans le développement local. Une « belle somme » qui positionne le FPDCT comme l’un des partenaires les plus dynamiques des collectivités territoriales. Et bien conscient de cette place, le fonds n’a pas voulu rater l’édition 2019 des journées de la commune.

Une 16e édition qui a offert l’occasion au Directeur Général du fonds de révéler quelques projets pour booster le développement endogène des collectivités. « J’étais là pour rencontrer les maires des 24 communes concernées par un nouveau projet. Il s’intitule ‘projet trois frontières’ », a-t-il déclaré. Ce projet  va intervenir dans les communes frontalières du Burkina, du Mali et du Niger. D’un coût total de plus de 6 milliards de F CFA, il doit permettre aux communes de se dresser face à l’insécurité.

Le passage du FPDCT lors du défilé aux journées de la commune

« Le FPDCT dans la place »

Défilé, exposition à la foire et communication, ont été les grandes activités du Fonds permanent. Aux côtés des collectivités, les « partenaires incontournables » ont regardé dans le même sens. Ainsi, à la suite du défilé des 13 régions, c’était   le tour des partenaires comme le FPDCT. Un défilé qui a permis de mettre la lumière sur les actions de la structure depuis sa création.

Au niveau de la foire, « l’engouement autour du stand du fonds permanent a témoigné de l’importance qu’a la structure aux côtés des collectivités ».

Face aux maires du Burkina Faso, Bruno Dipama a donné une communication. Il s’est agit pour le premier responsable du FPDCT de s’entretenir avec les maires pour recueillir leurs préoccupations et apporter des réponses.

L’équipe du FPDCT présente aux journées de la commune

Revenant sur le nouveau projet, il a indiqué qu’il a  plusieurs composantes. « Il y a une composante consacrée au pastoralisme, le dialogue social et aussi le volet investissement », a-t-il ajouté. Selon ses propos, l’objectif est de montrer que le gouvernement reste présent dans ces communes malgré les situations difficiles.

A titre d’information, il faut noter que le Fonds permanent continue de dérouler une des activités de sa décennie d’existence, notamment  l’opération de don sang.

Les élus locaux l’apprécient à sa juste valeur et s’y prêtent à l’occasion. L’objectif reste le même, celui de récolter le maximum de sang pour venir en aide à la population.

Visite des stands avec Bruno Dipama, DG du FPDCT

Basile SAMA

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page