Coup d’Etat au Mali : Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, dément toute implication

Les réseaux sociaux sont inondés ces dernières heures par plusieurs captures d’écran sur l’application WhatsApp relatant une supposée série d’échanges entre le Premier Ministre Hamed Bakayoko et Karim Keïta, député et fils du Président déchu de la République malienne, Ibrahim Boubacar Keïta.  Cette conversation faite de messages écrits et de notes vocales se serait produite au plus fort de la mutinerie peu avant l’arrestation d’IBK et de son fils en question par les militaires.

La suite après cette publicité

« Attention aux fakes news et fausses informations qui circulent », prévient le service de communication du Premier Ministre et ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko, faisant allusion aux échanges SMS à lui attribués avec le Karim Keïta, le fils de l’ex-Président du Mali, IBK.

La capture d’écran au cœur de la polémique illustre en image de profil Hamed Bakayoko himself promettant venir à la rescousse du régime qui malheureusement devrait s’effondrer dans les instants qui suivent.

Supposé échanges Whatsapp entre le PM ivoirien Hamed Bakayoko et le fils de l’ex-Président IBK avant la chute du régime malien

Les autorités ivoiriennes ont ces derniers temps insisté sur la récurrence et la gravité des fake news sur les réseaux sociaux qui selon elles, rentrent dans la stratégie de guerre menée contre la Côte d’Ivoire.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page