Burkina Faso : Les Collectivités territoriales font le point de l’utilisation du Fonds minier de développement local

La Direction générale des Collectivités territoriales organise du 17 au 19 décembre 2020 à Ziniaré dans la région du Plateau central, la 10e rencontre entre les membres de la Commission technique interministérielle (CTI) et ceux des Commissions techniques régionales (CTR). Pour cette année, la rencontre est placée sous le thème, « Fonds minier de développement local (FMDL) : Etat des lieux et perspectives ».

La suite après cette publicité

Depuis 2009, il a été institué une rencontre annuelle entre les membres de la Commission technique interministérielle (CTI) et les membres des Commissions techniques régionales (CTR). A travers ce rendez-vous, il s’agit pour les participants d’harmoniser les pratiques en matière d’examen des documents budgétaires et d’appui conseil des collectivités territoriales.

Pour la rencontre annuelle de 2020, les différents acteurs ont décidé de se pencher sur le Fonds minier de développement local (FMDL) afin d’en faire l’état des lieux et d’en dégager les perspectives. Ainsi, du 17 au 19 décembre, les membres des CTI et CTR vont échanger sur les expériences d’utilisation du Fonds minier de développement local (FMDL) et de faire des propositions pour une meilleure utilisation dudit fonds au profit des communautés locales.

21 milliards de F CFA mobilisés à la date du 31 juillet 2020

Placée sous la présidence du Ministre en charge de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo, la 10e rencontre entre les membres des CTI et CTR regroupe une trentaine de participants sous le thème, « Fonds minier de développement local (FMDL) : Etat des lieux et perspectives ». Le gouverneur de la Région du Plateau central, Fatoumata Bénon/Yatassaye, représentant le ministre en charge de la décentralisation, a salué le choix et la pertinence du thème.

« Les échanges sur ce thème devraient vous permettre de vous pencher sur les défis/enjeux à relever et relatifs à l’utilisation du Fonds minier de développement local (FMDL) conformément aux lois et règlements et dans le cadre global de la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation », a déclaré le ministre Siméon Sawadogo, par la voix de Fatoumata Bénon/Yatassaye.

Ainsi, durant ces trois jours de travaux, la trentaine de participants échangeront, entre autres, sur le dispositif juridique qui encadre la collecte, la répartition et l’utilisation du FMDL, les difficultés liées à l’utilisation de ce fonds, les perspectives pour la mise en application effective du nouveau régime financier des collectivités territoriales, l’exercice de la tutelle en matière de gestion foncière des collectivités territoriales.

Durant trois jours, les participants feront l’état des lieux de l’utilisation du Fonds minier de développement local

En rappel, depuis 2019, ce sont plus de 50 milliards de F CFA qui ont été décaissés par les sociétés minières régulièrement installées au Burkina Faso pour alimenter le Fonds minier de développement local (FMDL).

Et pour Idrissa Koanda, Directeur général des collectivités territoriales et Président de la Commission technique interministérielle (CTI), « le fonds minier est un outil d’accompagnement financier des collectivités territoriales dans la réalisation des investissements, au financement des plans locaux de développement et prioritairement aux services sociaux de base ».

Pour cette année, au titre du Fonds minier de développement local (FMDL), ce sont 21 milliards de F CFA qui ont été mobilisés à la date du 31 juillet 2020 et ce, pour l’ensemble des collectivités territoriales du Burkina Faso.

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page