Eau et assainissement au Burkina Faso : Les acteurs tiennent leur première session de l’année

publicite

Le comité de revue du programme national pour la gestion intégrée des ressources en eau (PN-GIRE) a tenu sa première session ordinaire au titre de l’année en cours le mardi 16 février 2021 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

La présente session vise à examiner l’état de mise en œuvre des recommandations des sessions passées, le bilan physique et financier du plan de travail budgétisé à la date du 31 décembre 2020. Le plan de travail budgétisé pour l’année sera examiné et adopté au cours de cette rencontre.

Le secrétaire général du ministère de l’eau et de l’assainissement, Alassoun Sori a laissé entendre que leur secteur fait partie des  plus touchés par la crise sécuritaire et sanitaire que connaît le Burkina Faso. « Car plusieurs de nos  interventions se font en zones rurales qui sont plus en proie aux attaques terroristes« , a-t-il relevé.

Les résultats enregistrés

Nonobstant cette situation, il a jugé  satisfaisants les résultats enregistrés au cours de l’année 2020. « Néanmoins, les structures de mise en œuvre du PN-GIRE ont fait preuve d’une grande résilience, ce qui a permis d’atteindre les résultats satisfaisants au regard des préoccupations sécuritaires et sanitaires« , a-t-il indiqué.

Selon les propos du secrétaire général Alassoun Sori, par ailleurs président du comité de revue du PN-GIRE à la date du 31 décembre 2020, sur 935 tâches programmées, 751 ont été entièrement réalisées « donnant globalement un taux factuel d’exécution de 83,10 %, soit un taux d’exécution de 81,01 % pour le plan de travail budgétisé (PTB) 2020 contre 75,27 % à la même période en 2019« .

Pour ce qui est des résultats réalisés en 2020, Alassoun Sori a cité entre autres le financement des services de police  à hauteur de 148 944 000 FCFA, le renforcement des capacités de 15 ingénieurs hydrologues à Niamey.

Il y a aussi 23 sources d’eau dans l’espace de compétence de l’agence de l’eau de Gourma, 12 dans l’agence de l’eau des Cascades et 32 dans le Mouhoun.

Willy SAGBE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page