Burkina Faso : Le ministère de l’agriculture offre 17 tracteurs à des coopératives

Le ministère de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation a offert 17 tracteurs agricoles à des sociétés coopératives d’utilisateurs de matériel agricole (SCOOPS-UMA). C’était ce 9 mars 2021 à Boulbi, dans la commune de Komsilga. Salifou Ouédraogo, le ministre de l’agriculture, a profité de cet évènement pour visiter une unité d’étuvage de riz dans la localité.

La suite après cette publicité

Au Burkina Faso, 80% des travaux champêtres et de transformation des produits agricoles par exploitation familiale rurale sont réalisés à la main. Pour cela, le Président du Faso, Roch Kaboré, a manifesté son souhait de mettre 2000 tracteurs agricoles à la disposition des agriculteurs, d’ici à 2025.

C’est dans cette dynamique que le ministère de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation, a acquis 31 tracteurs pour doter des Sociétés Coopératives d’Utilisateurs de Matériel Agricole (SCOOPS-UMA) des 13 régions, à des prix subventionnés.

C’est ainsi que des tracteurs agricoles ont été offerts à 17 SCOOPS-UMA, à Boulbi dans la commune de Komsilga ce mardi 9 mars 2021. Il s’agit de 10 tracteurs d’une puissance de 60 chevaux (CV) et 7 tracteurs de 50 CV. Chaque machine a été accompagnée d’accessoires, notamment une remorque, une charrue et un pulvérisateur. 

Quatre ans pour rembourser…

Cette offre a été conditionnée par des coûts subventionnés. En effet, Salifou Ouédraogo, ministre de l’agriculture, a fait savoir que les tracteurs de 60 CV ont été cédés à 9 700 000 F CFA et ceux de 50 CV à 8 800 000 FCFA. Déjà, pour entrer en possession des biens, les récipiendaires des véhicules à 60 CV ont déposé un acompte de 2 500 000 F CFA et ceux des 50 CV ont effectué un premier versement de 2 000 000 FCFA. 

Ils disposent tous de quatre ans pour rembourser le coût restant de leurs machines. « Les coopératives qui vont prendre des tracteurs vont travailler et vont rembourser pour pouvoir équiper d’autres coopératives », a indiqué le ministre.

Sylvain Thiombiano, représentant des bénéficiaires et par ailleurs membre de la coopérative de Bouassa dans le Centre, a déclaré que ces engins vont les aider à réduire considérablement la pénibilité du travail dans les fermes et booster leurs productions agricoles. Il a aussi fait des doléances à l’autorité, pour un accompagnement dans les techniques de production durable et pour la maintenance périodique du matériel reçu.

Salifou Ouédraogo a visité une unité d’étuvage de riz

A l’issue de son déplacement à Boulbi, Salifou Ouédraogo a visité une unité d’étuvage de riz, présente dans la localité. Cette unité appartient au groupement Relwende des étuveuses de riz de Boulbi. Selon Hadjara Ouédraogo, la dirigeante du groupe, ce sont plus de 200 femmes qui y travaillent. Elles étuvent le riz, l’emballent dans des paquets de 5 kg et 10 kg et le vendent. 

En termes de perspectives, le ministre de l’agriculture a fait savoir qu’il y aura le lancement d’un projet de renforcement de la modernisation de la mécanisation agricole au Burkina Faso.

Josué TIENDREEOGO (stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page