Congo : Le principal opposant congolais, Parfait Kolélas meurt le jour de la Présidentielle

Le principal opposant au régime du Président Sassou Nguesso, Guy-Brice Parfait Kolélas avait contracté le coronavirus et était en lice pour la présidentielle du dimanche 21 Mars 2021. Il est décédé ce même dimanche au cours de son transfert en France.

La suite après cette publicité

L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas s’était exprimé dans une vidéo diffusée samedi 20 Mars dernier soit la veille de son décès coïncidant avec la tenue de la présidentielle dans ce pays dirigé par le Président sortant Denis Sassou Nguesso, 77 ans, qui brigue un quatrième mandat alors qu’il cumule au total 36 ans à la tête du Congo-Brazzaville.

Guy-Brice Parfait Kolélas, après avoir retiré son masque d’assistance respiratoire, avait adressé à ses partisans un message, sans le savoir, son dernier message en public en vue de les encourager à voter lors de scrutin présidentiel du dimanche 21 mars.

L’annonce de son décès a été faite ce lundi 22 Mars 2021 par Christian Cyr Rodrigue Mayanda, son directeur de campagne. Ce dernier a par ailleurs indiqué que les bulletins de vote étaient toujours en train d’être comptabilisés et que son défunt candidat caracolait en tête dans de nombreuses localités.

Guy Brice Parfait Kolélas, 60 ans, avait été évacué de la capitale Brazzaville le dimanche 21 Mars 2021 dans un avion médicalisé avant de rendre l’âme à son arrivée dans la capitale française.

Guy Brice Parfait Kolélas avait toujours été perçu comme étant l’opposant historique au Président Dénis Sassou Nguesso. Il avait été testé positif au  covid-19 le vendredi 19 Mars 2021, l’empêchant d’animer son dernier meeting de campagne.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page