Burkina Faso : La Sonabel affirme ne pas être en situation de déficit

Le Directeur Général (DG) de la SONABEL a annoncé  sur le plateau du journal de 20h de ce lundi 12 avril 2021 que sa structure n’est pas dans une situation de déficit. Il a également invité la clientèle à informer la structure lorsqu’ils sont privés d’électricité.

La suite après cette publicité

Sur le plateau du journal télévisé de 20h de la Radiodiffusion Télévision du Burkina(RTB), le DG de la Sonabel Baba Hamed Coulibaly a assuré que les équipes sont à pied d’œuvre pour résoudre les difficultés. Il  a assuré que la Sonabel n’est pas dans une situation de déficit ni de délestage.

« Nous ne sommes pas dans une situation de déficit actuellement », a affirmé le DG de la Sonabel. Il a précisé que toutes les coupures qui interviennent ne sont pas des délestages.

« Le Burkina traverse de mars à juin une forte chaleur avec de fortes consommations. Nos équipements sont mis à  rude épreuve  dans cette période et il y a donc une forte demande et ça met nos équipes sur  une forte pression.  Il s’agit d’une période chaude où les équipes sont sous grande pression. On n’est pas à l’abri d’incident  quelconque  liés à des surcharges de ligne qui sont assez fréquentes et aussi  nous avons des situations où il y a des interruptions qui ne sont pas vues par les équipes de la Sonabel. Il faut en ce moment que les clients nous informent rapidement pour dépannage, que l’on puisse intervenir », a-t-il invité.  

Ces numéros sont, entre autres, le 80 00 11 30 et 25 31 37 20.

Adopter des modes de consommation économiques 

Assurant que cette année, il y a eu des entretiens des équipements qui ont pour but de disponibiliser l’électricité, il a affirmé que la Sonabel aborde cette période avec confiance.  Cependant, il a demandé l’accompagnement des clients. Cet accompagnement consiste à adopter les modes de consommation économes dont éteindre  toutes les lumières inutiles, les appareils dont le fonctionnement n’est pas nécessaire.

«Le  maître mot dans cette période, c’est la mobilisation pour réussir la période de pointe », a plaidé  Baba Hamed Coulibaly.

Ces actes permettront, selon le DG de la Sonabel, de baisser la pression sur les équipements et d’avoir plus d’électricité pour tout le monde.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page