Mali : Un mandat d’arrêt international émis contre Karim Keïta, fils de l’ex-président IBK

Mali – Les autorités ont émis un mandat d’arrêt international le lundi 5 juillet 2021 à l’encontre de Karim Keïta, ex-député, et fils de l’ancien chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Selon la presse locale, il s’agit de l’affaire du journaliste malien Birama Touré disparu il y a 5 ans. L’intéressé, quant à lui, continue de clamer son innocence dans cette affaire. 

La suite après cette publicité

Ce mandat d’arrêt international contre Karim Kéita constitue un tournant dans le rebondissement dans l’affaire du journaliste malien Birama Touré disparu il y a 5 ans.

La charge est revenue au doyen des juges d’instruction de la Commune VI de Bamako, la capitale malienne, qui a saisi Interpol (l’organisation internationale de la police criminelle) aux fins d’interpeller et présenter le prévenu Karim Keïta devant la justice de son pays et ce, dans le cadre de l’affaire du journaliste Birama Touré porté disparu depuis 5 ans.

Birama Touré officiait au sein du journal malien d’investigation le « Sphinx » et a disparu sans laisser de trace. Toutefois, la presse locale estime que Karim Kéita, ancien député, et fils de l’ancien malien Président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) en saurait quelque chose à propos de cette disparition. Le « Sphinx », le journal auquel appartenait Birama Touré a même affirmé qu’il aurait été assassiné. Karim Kéita, convoqué par la justice de son pays des années en arrière, avait clamé son innocence et s’était faufilé  en mettant en avant son immunité parlementaire.

La justice malienne estime à ce jour détenir des éléments nouveaux qui nécessitent de lui une nouvelle comparution.  Karim Kéita, selon certaines sources, vit présentement dans un pays de l’Afrique de l’Ouest.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page