Afrique du Sud : Le bilan des violences grimpe à plus de 70 décès

Afrique du Sud – L’incarcération de l’ancien Président Jacob Zuma n’est pas sans conséquence. Des violences ont déclenché suite à sa reddition à la justice sud-africaine. Au soir du mardi 13 juillet 2021, les bousculades lors des scènes de pillages ont fait 72 morts. 

La suite après cette publicité

Dans un communiqué de la police sud-africaine lu le soir du mardi 13 juillet 2021, il est indiqué que « le nombre total de personnes arrêtées s’élève à 1.234, tandis que les décès montent à 72 » alors qu’un précédent bilan faisait état de 45 morts. 

Les troubles ont eu comme point de départ la province du Kwazulu-Natal (KZN, Est), d’où Jacob Zuma est originaire avec 27 personnes tuées et tandis que dans le Gauteng qui compte la plus grande ville du pays, Johannesburg et où les agitations se sont répandues 45 personnes y ont perdu la vie. 

La police a précisé que la majorité de ces décès est survenue lors de « bousculades pendant des pillages de magasins et de centres commerciaux« . Une partie de ces morts est arrivée à la suite d’ »explosions de distributeurs automatiques de billets et à des tirs« .  

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU 

Burkina24 

Source: Africanews 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page