Burkina Faso : Un concert « patriotique » pour soutenir Me Prosper Farama

Le Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), en collaboration avec le Réseau National de Lutte Anti-Corruption (Ren-Lac) et l’Association Burkinabè d’Assistance et de Secours Populaire (ABASSEP), avec le soutien de l’artiste Almamy KJ, a organisé ce vendredi 13 août 2021, un concert afin d’apporter un soutien au Cabinet de Me Prosper Farama parti en fumée en juillet dernier.

La suite après cette publicité

Le MBDDHP, le REN-LAC, l’ABASSEP et l’artiste Almany KJ se sont associés afin de parvenir à apporter leur contribution à Me Prosper Farama, éprouvé par l’incendie qui a ravagé son cabinet dans l’après-midi du 17 juillet 2021.

Au total, plus d’une quinzaine d’artistes ont répondu favorablement à l’appel pour prêter leur voix au soutien à Me Farama. Ces artistes de divers genres musicaux ont participé bénévolement à l’évènement pour la création de fonds destinés à l’essor et à la résilience du Cabinet de Farama. A ce titre, le concert a été une occasion de récolter des fonds, pour poser un acte de « patriotisme » à l’endroit de « l’avocat des veuves et des orphelins« .

« Nous avons souhaité organiser ce concert pour marquer notre solidarité envers un avocat du peuple, dans les moments difficiles qu’il traverse. Votre mobilisation aujourd’hui traduit toute la reconnaissance au cabinet mais surtout une invite à poursuivre le travail qu’il mène inlassablement aux côtés de notre peuple », a expliqué Séni Koanda, représentant des trois structures.

L’artiste musicien Almamy a, quant à lui, indiqué que cette cause, au delà du soutien à l’avocat, est une manière de soutenir quiconque qui sera dans cette posture.

« Il faut dire que ce concept-là, va au-delà de la personne de Me Farama, parce que tous ceux qui seront dans ce combat aux cotés du peuple, pour la vérité, pour la liberté, pour la justice, auront toujours l’accompagnement de notre vaillant peuple. Pour dire que ce qui est arrivé, ne peut pas faire fléchir Me Farama, ne pourra en aucun cas, faire fléchir notre peuple qui s’est longtemps battu de façon digne », a-t-il affirmé.

A l’occasion, les artistes ont tenu individuellement à lancer un message de soutien à l’endroit de l’avocat.
« Pour tout ce que Maitre Farama faisait pour le peuple, les veuves et les orphelins, moi Nourat, je ne pouvais pas rester insensible à cela. J’ai joint ma voix à celle du grand frère Almamy et à la voix de tous les autres artistes pour venir soutenir. C’est tous ensemble que nous pouvons soutenir les causes pareilles qui apportent quelque chose de très important à tout le peuple. Je suis disponible et je serai toujours disponible pour soutenir ce genre de cause », a laissé entendre Nourat, artiste musicienne.

Les organisateurs ont, à leur tour, tenu à préciser qu’ils ne prétendent aucunement à un incendie d’origine criminelle mais « si jamais cela s’avérait, que les commanditaires sachent que cela aurait été un échec« .

Il faut noter qu’une urne était disponible durant tout le concert en vue de recueillir les contributions des personnes ayant effectué le déplacement.

Flora KARAMBIRI (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page