5e prix « PaxSahel » : Les œuvres journalistiques sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021

Le Réseau d’initiatives de journalistes (RIJ) a lancé le prix PaxSahel du journalisme sensible aux conflits, ce mardi 21 septembre 2021. Ce concours, cinquième du genre, a fait l’objet d’une conférence de presse au cours de laquelle les organisateurs ont donné les critères des œuvres à primer. Ces œuvres constitutives de candidatures sont attendues du 23 septembre au 22 octobre 2021 au siège du RIJ, à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Le prix PaxSahel, mis en place par le Réseau d’Initiatives de Journalistes et son partenaire la Deutsche Welle Akademie récompense l’excellence dans le traitement de l’information lié aux conflits ; et ce depuis 2017.

L’institution de ce prix, dira le secrétaire général du RIJ, Adama Salambéré, découle du constat que les médias peuvent être des vecteurs d’un vivre-ensemble harmonieux ou être des acteurs aggravants des situations conflictuelles.

C’est conscient de cela que le RIJ fait la promotion du journalisme sensible aux conflits à travers des formations, l’animation du site du site www.paxsahel.com et l’institution du prix de la meilleure production, la mise en place d’un projet d’appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso.

Ceci dans le but pour le réseau d’encourager, de stimuler et de susciter chez les hommes et femmes de médias la pratique d’un journalisme engagé dans la recherche de solutions durables pour la paix, la cohésion sociale et le développement.

Le prix PaxSahel est ouvert aux journalistes du Burkina Faso, du Mali et du Niger travaillant en radio, télévision, presse écrite et presse en ligne. Les productions pour les journalistes souhaitant prendre part à la 5e édition du concours, doivent être publiées ou diffusées entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021. Les dossiers physiques sont reçus au siège du RIJ du 23 septembre au 22 octobre 2021.

Un jury sous -régional sera mis en place pour juger des œuvres et la soirée de récompense aura lieu le 12 novembre à Ouagadougou. Les lauréats de l’édition recevront chacun la somme de 500 000Fcfa, un trophée, une attestation et du matériel de production. Le lauréat du prix spécial pour l’intégration, du nom de Koffi Amétépé, l’un des coordonnateurs du RIJ décédé en 2019, repartira avec la somme de 250 000Fcfa.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page