Le Général Simporé à la Défense, pour trouver un meilleur angle de tir !

Après avoir campé longtemps sur sa position, tel un soldat fidèle, de ne pas nommer de militaire au gouvernement, Roch Marc Christian Kaboré a fini petit à petit par lâcher du lest.

La suite après cette publicité

Déjà à la faveur du dernier réaménagement ministériel intervenu après le drame de Solhan qui avait fait une centaine de morts, le Chef de l’Etat s’était adjugé le portefeuille de la Défense et s’était flanqué d’un ministre délégué en la personne du désormais Général de brigade Aimé Barthélémy Simporé. 

Même si « l’heureux élu » ne disposait pas du portefeuille plein, certains y avaient déjà vu une reculade du locataire du Palais de Kossyam sur sa promesse de tenir les militaires loin de la table du Conseil des ministres. 

Cette fois, il n’y a plus de doute : Roch Marc Christian Kaboré a bien revu sa copie. Par un décret signé le 14 octobre 2021, le Général Aimé Barthélémy Simporé a pris entièrement les rennes du département de la Défense. 

Le terrain commande la manœuvre

Aujourd’hui, certains soutiennent que le Président du Faso a parlé un peu trop vite, puisque le voilà obligé de se dédire. Mais en réalité, il n’y a aucune honte à faire marche arrière surtout quand la situation l’impose.

Comme disent les militaires : « Le terrain commande la manœuvre ». Et sans doute, le chef suprême des armées a estimé que la situation sécuritaire actuelle méritait bien un rétropédalage. Maintenant que le Général Simporé a les pleins pouvoirs, il est attendu sur le champ de bataille.

Depuis le début du pouvoir actuel, l’on ne compte plus les ministres de la Défense et de la Sécurité, mais la valse des hommes n’a pas encore fait changer totalement la donne. Aimé Barthélémy Simporé, qui jouit d’une bonne réputation dans les milieux sécuritaires, sera-t-il enfin l’homme providentiel ? C’est au pied du mur que l’on voit le maçon ! 

Mais au-delà des hommes, la stratégie doit suivre le changement. L’une des premières tâches du nouveau ministre de la Défense sera d’ailleurs de mettre en œuvre la nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme sur laquelle reposent beaucoup d’attentes…

La Rédaction

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page