Nouna : Daouda Simboro au chevet des FDS, des malades et des prisonniers

La cinquième édition de la journée de solidarité de Nouna, dans la province de la Kossi, Région de la Boucle du Mouhoun, s’est tenue ce samedi 23 octobre 2021. Plusieurs activités sportives et sociales ont rehaussé les couleurs de cette journée. Le promoteur, le député Daouda Simboro, a entrepris une série de remises de dons au profit des prisonniers, des malades et des Forces de défense et de sécurité (FDS). 

La suite après cette publicité

C’est avec la course cycliste féminine sur une distance d’environ 7 Km avec une cinquantaine de participantes que le coup d’envoi de cette journée marathon de la solidarité de Nouna a été donné à partir de 8 heures ce samedi 23 octobre 2021.

À l’issue de l’échéance, les trois premières cyclistes à franchir la ligne d’arrivée sont réparties chacune avec un vélo et deux sacs de riz de 25 kilogrammes. La quatrième est repartie avec un sac de riz et un sac griffé Banque Agricole du Faso. Deux prix spéciaux ont été aussi remis à la cycliste la plus âgée et la plus jeune.

Selon le promoteur de la journée de solidarité de Nouna, le député du Mouvement pour le Burkina du futur (MBF) Daouda Simboro, par ailleurs, directeur général de la Banque Agricole du Faso (BADF), cette journée qui devient de plus en plus une coutume des filles et fils de la Kossi se veut une occasion pour lui, étant qu’élu national de cette contrée, de communier avec sa base.

« Depuis cinq ans maintenant, chaque année, nous avons une journée spécialement dédiée à la solidarité où nous nous levons le matin, si ce n’est pas le sport que nous faisons directement avec un groupe, c’est comme aujourd’hui c’est la gente féminine qui est à l’honneur et nous nous sommes (les hommes) des spectateurs« , a-t-il poursuivi.

Daouda Simboro soutient que les femmes sont les plus actives dans la région mais elles sont le plus souvent oubliées. C’est pourquoi cette année, le comité d’organisation a bien voulu ajouter cette activité pour les motiver et montrer aux yeux du monde que les femmes peuvent faire aussi ce que font les hommes.

« Chaque fois que nous organisons les activités, nous les laissons en marge. Pourtant ce sont elles qui font de plus grandes mobilisations. Ce sont elles aussi qui endurent les plus grandes situations de la part de nous autres, les hommes« , a commenté l’ancien député de l’UPC.

Il a fait comprendre qu’il était de bon ton de mettre en place une activité au profit de ces femmes. À l’entendre, une activité qui puisse non seulement les réunir mais aussi qui puisse rallier le sport et le loisir à leur profit.

« Vous avez vu, elles ont bouclé un circuit de 6 Km et demi. Vous avez vu le temps qu’elles ont mis pour le faire, elles sont toutes arrivées heureusement en bonne santé avec souvent le sourire. C’est aussi une manière de traduire ce qu’elles vivent même dans la société« , a-t-il souligné.

Le député du MBF qui a soutenu la candidature de Roch Kaboré à l’élection présidentielle de 2020 est allé aussi apporté son soutien aux pensionnaires de la prison civile de Nouna où il a donné des vivres et une enveloppe. Pour lui, c’est une façon de traduire à ces prisonniers qu’ils ne sont pas oubliés, surtout pendant cette cinquième édition de la journée de solidarité des fils et filles de la Kossi.

L’inspecteur Casimir Nikiéma, responsable de cette institution pénitentiaire, a salué le geste du député. « Je suis très heureux de recevoir ce don pour nos pensionnaires. Cela va beaucoup nous aider dans leur prise en charge alimentaire« , a-t-il laissé entendre.

Après la prison civile, Daouda Simboro et son équipe se sont déportés au CMA de Nouna où ils ont offert des vivres, du savon, du javel et une enveloppe aux malades.

Dr Bakoan Koabié, médecin chef de district de Nouna, a remercié le donateur pour son geste qui, selon lui, va aider les malades dont la plupart sont des vulnérables. « Ce sont des vivres qui vont nous aider à soutenir les malades qui sont hospitalisés dans notre structure. Parce qu’il faut reconnaître que ce sont des personnes vraiment vulnérables« , a-t-il noté.

Toujours dans le cadre de cette journée « marathon » de solidarité de Nouna, Daouda Simboro a laissé parler son cœur et a offert des vivres aux forces de défense et de sécurité de Nouna (la police et la gendarmerie).

Pour clôturer en beauté cette journée de solidarité, un repas communautaire est offert aux filles et fils de la Kossi dans la résidence du député. Aussi, un match de football, une des activités très attendue de cette journée opposera l’équipe de la commune urbaine de Nouna et celle de Djibasso. Les meilleurs élèves de 2020-2021 seront également récompensés.

Willy SAGBE 

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page