Électrification des CSPS au Burkina : « Power For All » en fait son cheval de bataille

Le consortium Power For All, dans son objectif de partage équitable de l’électricité, en collaboration avec le ministères en charge de l’énergie et de la santé, entend mettre en place un projet d’électrification des Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) en milieu rural au Burkina Faso dénommé « Nexus Santé Énergie ». L’information a été portée aux Hommes de médias, ce mardi 2 novembre 2021 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Power for All est un consortium de plus de 300 organisations qui travaillent pour l’accès équitable à l’énergie afin de mettre fin au déficit énergétique dans plusieurs pays d’Afrique. A ce titre, électrifier les centres de santé dans les zones rurales est l’objectif que s’est fixé Power for All à travers le projet qu’il compte mettre en place, en collaboration avec les deux ministère concernés et d’autres partenaires.

Le projet concernera les Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) en milieu rural, cependant, selon Amsatou Salambéré/Guiro, Community manager de Power For All, des centres de santé non électrifiés dans certaines communes seront également pris en compte par le projet.

« Comme on le disait, le projet va s’appuyer sur l’énergie renouvelable pour servir les centres. Certes d’autres sources d’énergie seront prises en compte mais il faut dire que ce que nous avons le plus à revendre c’est le soleil et nous allons plus l’utiliser. Nous allons créer une coalition avec les acteurs concernés pour y arriver », a-t-elle ajouté.

A ce propos, la Community manager de Power For All a appelé les acteurs et partenaires à se mobiliser pour faire de ce projet un tremplin de partage équitable d’énergie au Burkina Faso.

« Ce projet que nous lançons ensemble pour justement aller à un projet national  va nous permettre d’aller sur l’électrification des centres de santé ruraux avec de l’énergie propre comme on aime à le dire. Il faut dire que déjà nous allons mettre une coalition en place qui sera chargée d’étudier les données pour faire le choix. Donc pour le moment, rien n’est défini », a-t-elle souligné.

Les régions concernées, à entendre Carlos Starace de Agence Internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), partenaire du projet, seront identifiées en fonction des données des ministères en charge de la santé et de l’énergie. Il s’agirait des statistiques sur les CSPS qui ne sont pas déjà électrifiés au Burkina Faso.

Amsatou Salambéré/Guiro, Community manager de Power For All

« Nous travaillons avec le ministère en charge de l’énergie et cela en utilisant leurs données et statistiques. En ce moment, nous échangeons avec le ministère de la santé et des acteurs locaux également. Avec les données que nous avons, nous ciblerons alors les centres de santé en fonction des besoins identifiés », a-t-il expliqué.

Il faut dire que le Burkina Faso est le premier pays abordé par ledit projet dans la sous région Ouest Africaine. Il faut également noter que Power For All est une organisation internationale qui collabore avec les acteurs concernés par l’énergie pour faciliter l’accès à une énergie équitable dans le monde.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page