Etape 5 du Tour du Faso : Le réveil de Paul Daumont ?

Loumbila-Kaya sur une distance de 100,5 km. C’est la distance que les 72 coureurs au départ de la 5e étape devaient parcourir. Malgré les tentatives, Bassirou Nikièma et Paul Daumont, c’est l’Allemand Wouters Rutger qui s’est imposé à l’arrivée à Kaya. 

La suite après cette publicité

Un finish en puissance. C’est ce qu’on peut retenir de l’arrivée de la 5e étape du Tour du Faso 2021 à Kaya ce mardi 2 novembre 2021. Dès le top départ à Loumbila, les coureurs ont rapidement accéléré le rythme. Plusieurs tentatives d’échapper avec toujours l’Allemand de l’équipe Suisse Wouters Rutger dans le groupe.

Mais, c’est le Burkinabè Bassirou Nikièma qui a décidé d’animer la course pour aider Souleymane Koné qui essaie de conduire les échappés. Il remporte les deux sprints intermédiaires alors que Mathias Sorgho est deuxième lors du premier.

Le réveil de Paul Daumont ?

Très actif dans cette course, Paul Daumont tente plusieurs échappées mais il est bien surveillé, et est vite rattrapé. Cependant, il profite des derniers kilomètres à Kaya pour se détacher encore du peloton groupé à 25 km de Kaya. Daniel Bichlmann suit bien le coureur burkinabè et démarre très vite le sprint en même temps que le jeune marocain Maatougui Nasr Eddine. Ils franchissent la ligne en premier avec une victoire de Bichlmann tandis que Paul Daumont arrive troisième.

« Dans les dix derniers kilomètres, j’ai eu l’opportunité d’attaquer. Pour une fois, je n’avais pas de panne dans le final. J’ai pu répondre présent. On était quatre coureurs à se détacher. Malheureusement, j’étais le seul Burkinabè des quatre coureurs à se détacher, ils ont refusé de prendre le relais, commente Paul Daumont, j’ai dû achever le travail pour empêcher le peloton de revenir ».

La révélation Maatougui Nasr Eddine

Paul Daumont endosse le maillot blanc du plus jeune coureur et celui du premier des Burkinabè. Le maillot jaune  reste sur les épaules du Belge Wounter Rutger. Le maillot vert revient à Saidi Nassim de l’Algérie tandis que celui des points chauds est la propriété de l’Algérien Hamza Yacine. Le maillot du premier Africain est désormais la propriété du Marocain Maatougui Nasr Eddine. A 19 ans, le jeune cycliste marocain a réalisé une performance saluée par le public.

Le peloton, à l’arrière, a connu une chute impliquant des coureurs burkinabè comme Mathias Sorgho et Souleymane Koné dont le cas semblait plus grave. C’est le cas également du Portugais Fabio Dias de l’équipe Allemande de Embrace the world. Les deux ont été évacués. Le Tour du Faso se poursuit le mercredi 3 novembre 2021 avec la sixième étape Nagreongo-Tenkodogo sur une distance prévue de 153,3km.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page