Burkina Faso : Le CCVA lance le certificat de visite technique en PVC quasi infalsifiable

Dans le cadre de l’amélioration de ses prestations, le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) a procédé au lancement du nouveau certificat de visite technique en PVC et l’inauguration de la station secondaire à Gonsé, ce jeudi 9 décembre 2021.

La suite après cette publicité

Désormais, le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) délivre le certificat de visite technique sur un support polychlorure de vinyle (PVC). En effet, le certificat de visite technique en support papier, qui était servi depuis 2012, présentait de sources de diverses fraudes, entre autres de falsification, d’imitation et de confection parallèle.

C’est ainsi que le CCVA dans le souci d’une amélioration de ses prestations a engagé le projet de modernisation et de sécurisation du certificat de visite technique. La directrice générale du CCVA, Zalissa Koumaré, a fait savoir que l’objectif est de renforcer les mesures de sécurité sur le nouveau support et de son système d’information.

Zalissa Koumaré directrice générale du CCVA,
Zalissa Koumaré directrice générale du CCVA

« Le nouveau certificat de visite technique moderne et sécurisé que nous avons l’immense plaisir de vous présenter officiellement aujourd’hui est en polychlorure de vinyle (PVC), sous un format standard comme votre CNIB, votre permis de conduire, votre carte bancaire, la carte grise de votre véhicule. Il est de couleur bleu irisée en majorité et comporte des éléments de sécurité tels que le logo CCVA en 3D, la carte et le drapeau du Burkina Faso, un code barre et un code QR », a-t-elle expliqué.

« La station de Gonsé est une station moderne, équipée et construite selon un projet futuriste
« La station de Gonsé est une station moderne, équipée et construite selon un projet futuriste»

Concernant le nouveau certificat, elle a laissé entendre qu’il est quasi impossible de falsifier, facile à authentifier, résistant aux intempéries et conservable aisément.

Par contre, afin d’éviter la circulation concomitante de deux supports à savoir, le papier et le PVC, Zalissa Koumaré a souligné que les automobiles ayant 12 mois de périodicité en visite technique, détenteurs du certificat en support papier dont la date d’expiration est postérieure au 31 mars 2022, bénéficieront d’un remplacement gratuit et ce jusqu’au 31 mars 2022.

La station de Gonsé désormais opérationnelle

Par ailleurs, le CCVA met à la disposition de ses usagers de Ouagadougou une seconde station de contrôle automobile bâtie sur un terrain d’une superficie de 6,5 hectares à Gonsé.

A l’écouter, cette station vient désengorger un tant soit peu, le siège du CCVA aujourd’hui en plein centre-ville. La station de Gonsé est actuellement composée d’un hall constitué de deux lignes de contrôles poids lourds, d’un banc de puissance (contrôle de vitesse), de deux réglo phares, de deux bancs de freinage pour contrôler l’efficacité et l’équilibrage du freinage de véhicules automobiles, de deux plaques à débattement,  d’un pèse essieu (pont bascule) pour déterminer le poids du véhicule par essieu.

l’actuel hall sur la station de Gonsé a été dédié à la mémoire de trois agents dont Harouna Ouédraogo, Jacques Naré et Edmond Naba
L’actuel hall sur la station de Gonsé a été dédié à la mémoire de Harouna Ouédraogo, Jacques Naré et Edmond Naba

La directrice générale du CCVA a indiqué qu’à terme, cette station comportera quatre halls comportant huit lignes de contrôle entièrement équipées, des bureaux et salles d’attente, des aires de parking, une salle de formations et des jardins.

En perspective, il est prévu l’ouverture très prochaine d’une station à Bassinko, la construction et l’équipement progressif de toutes les stations secondaires à Tenkodogo, à Ouahigouya, à Koudougou, à Kaya, à Fada N’Gourma, à Gaoua, à Banfora et Dédougou dans les années à venir. 

Egalement, le Secrétaire général du ministère en charge de la sécurité routière, Bernard Béba, a rappelé que de 1986 à maintenant, le secteur de l’automobile a connu un essor important au Burkina Faso et particulièrement à Ouagadougou. « Rendant du même coup limitée la capacité d’absorption journalière des véhicules au sein du CCVA siège », a-t-il relevé.

Lire également 👉Trois occupants d’un véhicule abattus suite à un accident à Bouroum-Bouroum, un auteur présumé s’est présenté

Il s’est réjoui de l’inauguration de la deuxième station à Ouagadougou. « La station de Gonsé est une station moderne, équipée et construite selon un projet futuriste. Cette innovation majeure permettra de solutionner des problèmes de fraudes et d’infléchir conséquemment la courbe de l’insécurité routière dans notre pays. Ainsi, c’est la sécurité routière, le secteur des transports et par ricochet, le secteur du commerce au Burkina qui s’en porteront mieux », a fait savoir Bernard Béba.

A noter que l’actuel hall sur la station de Gonsé a été dédié à la mémoire de trois agents dont Harouna Ouédraogo, Jacques Naré et Edmond Naba, victimes du drame de Banlo en août 2021.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page