Armand Béouindé soutient des malades à Yalgado et à Bogodogo

Le maire de la ville de Ouagadougou multiplie et poursuit ses visites à l’occasion des festivités de fin d’année. Ce jeudi 23 décembre 2021, il est allé encourager le personnel soignant du CHU Yalgado et Bogodogo. Il a, à cet effet, apporté du soutien à quelques malades de ces deux formations hospitalières. Armand Béouindé a clos cette visite au centre Delwendé de Sakoula où il a également laissé parler son cœur. 

La suite après cette publicité

Armand Béouindé a apporté son soutien aux malades au CHU Yalgado et Bogodogo. À Yalgado, il a remis des kits alimentaires, des vivres au profit des malades et une enveloppe pour le personnel. Du côté, de Bogodogo, c’est à la pédiatrie que le maire Béouindé a fait des dons. Et une enveloppe pour le personnel. C’est le centre Delwendé de Sakoula qui a été le point de chute de la visite du maire où il donné des vivres et une enveloppe.

Le maire Béouindé a tenu à encourager le personnel soignant des deux CHU pour le travail tant salvateur qu’ils abattent à longueur de journée. Il a aussi encouragé les malades à qui, il a souhaité prompt rétablissement. Des doléances lui ont été formulées, et il a promis de les faire parvenir à qui de droit.

Du côté du personnel du CHU Yalgado, on apprécie ce geste du maire de la ville de Ouagadougou qui va soulager un tant soit peu les malades en position de vulnérabilité, selon les responsables.

Même sentiment chez le  directeur général du CHU de Bogodogo, Saidou Nombré. ‹‹Je tiens à remercier Mr le maire de la commune de Ouagadougou qui a accepté nous rendre visite ce matin avec son équipe. Et qui a également visité nos enfants au niveau du service de la pédiatrie. C’est un moment qui permet de donner le sourire à ces enfants››, a-t-il dit.

À Sakoula, la responsable du centre Delwendé, sœur Germaine Sawadogo a salué  le soutien du maire Béouindé. Elle a saisi l’occasion pour faire part des difficultés que rencontre le centre. Elle a mentionné entre autres les difficultés d’ordre alimentaire et fonctionnel. Le centre selon la responsable dispose d’un effectif de 183 femmes et 6 hommes pour un total de 189 pensionnaires.

Willy SAGBE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page