Burkina Faso : Des trophées Pingre Kuni pour magnifier les acteurs de la paix

Honorer les hommes et femmes qui se sont illustrés à travers leurs actions de promotion de la paix, est l’idée maitresse des trophées pingre kuni ou trophée de la paix. Pour la 8e édition, la structure Pousgo a respecté sa tradition en décernant des trophées aux faiseurs de paix au Burkina Faso. 

La suite après cette publicité

C’est désormais une tradition pour la structure Pousgo de magnifier les hommes et femmes qui œuvrent pour le renforcement et la consolidation de la paix au Burkina Faso. C’est dans cet esprit qu’elle a octroyé des trophées à des acteurs clés.

Plongé dans une période de recrudescence de la crise, sécuritaire au Burkina Faso, il a été ingénieux par le comité d’organisation d’entamer la cérémonie par un bel hommage rendu aux FDS à travers l’Hymne National.

C’est après cet hommage qu’a débuté la cérémonie. Patricia Kabré Tougi a ainsi planté le décor avec un trophée d’honneur. Un sentiment de fierté pour elle de voir ses œuvres de bonne foi valorisée. Plusieurs autres distinctions vont se succéder dans cette catégorie.

Une pause bien méritée en musique a permis aux invités de se détendre et bien se positionner pour la suite de l’évènement. C’est alors parti pour la deuxième phase qui est la remise des trophées d’honneur.

Pour sortir de l’ordinaire et marquer une innovation en cette 8e édition, le comité d’organisation a nourri une pensée à l’endroit de la diaspora. 3 Trophées ont été décernés à ce niveau. C’est ainsi qu’à pris fin la deuxième série. Une autre pause en musique va servir de transition pour la 3e phase qui est la remise des trophées officiels.

14 trophées décernés

L’artiste Dicko Fils a véritablement représenté la grande famille des artistes en remportant un trophée officiel Pingre Kuni. Pour donc montrer sa gratitude, il s’est invité à la scène et a fredonné ses chansons savamment orchestrés.

Idée de l’artiste musicien Bamogo Théodore  dit Bamos Théo, , il a laissé entendre que c’est une façon pour lui de galvaniser les acteurs de la paix. « Aujourd’hui nous sommes là pour respecter notre tradition. Les trophées Pingre Kuni sont une manière pour nous de féliciter tous ceux qui œuvrent pour la sauvegarde de la paix au Burkina Faso. Je suis très satisfait que cette 6e édition ait porté fruits », a-t-il indiqué.

14 trophées ont été décernés  en tout lors de cette cérémonie. Le promoteur a donné rendez-vous pour la 8e édition avec de nouvelles aventures…

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page