Concours Plans d’affaires « NINJA » du Japon : FasoDrone et Kumakan lauréates du Burkina Faso

A l’issue du concours de plans d’affaires « NINJA (Next innovation with Japan) Business plan compétition in response to COVID-19 », lancé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), FasoDrone et Kumakan sont les deux entreprises lauréates du Burkina Faso. Elles ont, ce vendredi 4 février 2022, à Ouagadougou, reçu officiellement leur trophée des mains du représentant résident de la JICA au Burkina Faso, Okitsu Keiichi.

La suite après cette publicité

L’une, FasoDrone, a proposé la mise à disposition d’un lave-mains innovant doté de capteurs et l’autre, Kumakan, a mis sur pied un jeu vidéo qui aide à connaitre le Covid-19 et même à lutter contre.

Roger Bayala, Cofondateur de FasoDrone (à droite), recevant son trophée.

Roger Bayala, Cofondateur de FasoDrone, s’est dit satisfait de l’accompagnement financier d’environ 15 millions F CFA et du suivi technique dont son projet a bénéficié. « On a reçu approximativement 15 millions F CFA pour réaliser ce projet. Le but c’est de concevoir beaucoup plus de lave-mains et pouvoir les dispatcher sur l’étendue du territoire.

L’objectif, c’est de réduire le taux de contamination à travers ce système que nos clients vont utiliser. Nous sommes satisfaits dans la mesure où nous avons été accompagnés sur les volets financier et du suivi technique », a-t-il indiqué.

Yasser Sangaré, Cofondateur et Directeur général de Kumakan Studio, à la réception de son trophée.

Yasser Sangaré, Cofondateur et Directeur général de Kumakan Studio, a fait part de son sentiment d’avoir été sélectionné. « On était super contents d’être sélectionnés », a-t-il confié avant de donner plus de précisions sur son projet. « Le jeu est dédié aux cibles de 15 à 35 ans. Ce sont les personnes qui sont le plus habitués à utiliser essentiellement les jeux de smartphones pour qu’ils aient de meilleures informations avec des outils dont ils ont l’habitude pour pouvoir avoir de meilleures informations sur la maladie du coronavirus », a-t-il expliqué.

Okitsu Keiichi, représentant résident de la JICA au Burkina Faso, a félicité les deux lauréats.

Selon le représentant résident de la JICA au Burkina Faso, Okitsu Keiichi, les deux entreprises se sont démarquées par la pertinence de leurs plans d’affaires et surtout par l’adéquation de leur offre à la situation sanitaire prévalant.

Pour rappel, « NINJA (Next innovation with Japan) Business plan compétition in response to COVID-19 » est un programme lancé en janvier 2020 par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) dans 19 pays africains afin de soutenir les startups qui créent des technologies ou des modèles d’affaires innovants pour l’ère post-COVID. Au Burkina Faso, 22 entreprises et associations ont alors soumissionné et 02 ont finalement été retenues.

Quant à l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), elle est une agence gouvernementale indépendante qui coordonne l’aide publique au développement du Japon. Elle se donne pour missions d’aider au développement économique et social des pays en développement et de promouvoir la coopération internationale.

Les secteurs prioritaires de son intervention, l’agriculture, l’éducation et l’intégration régionale. Au Burkina Faso, elle a pour défis d’accélérer la croissance et de renforcer le capital humain.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page