Roch Kaboré a confié aux Sages de l’Appel de Manéga qu’il est « traité dignement et dans le respect » par les militaires

Ceci est une déclaration d’une délégation des Sages de l’Appel de Manéga qui a rendu récemment visite à l’ancien président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. 

Le 1er février 2022, une délégation de l’Appel de Manéga conduite par Me Pacéré Titinga a obtenu l’autorisation des nouvelles autorités du pays pour rendre une visite à l’ex président Roch Marc Christian KABORE.

La suite après cette publicité

Cette visite était placée sous le sceau de l’information, du réconfort moral et de l’humanisme après les événements des 22, 23 et 24 janvier ayant conduit à la chute du régime.

Après les mots tour à tour des membres de la délégation, le président KABORE a fait un exposé exhaustif desdits événements et de sa situation présente. Il a affirmé avoir accepté de lui-même renoncé au pouvoir en se mettant à la disposition des militaires afin d’éviter un bain de sang et de préserver la paix. 

Il a en outre tenu à dire sa satisfaction par rapport aux conditions de sa résidence surveillée et sur l’ensemble des conditions de son traitement par les autorités militaires. Il dit être traité dignement et dans le respect. Notant qu’il reçoit son médecin et sa famille passe les après-midi à ses côtés.

Les membres de la délégation ont tenu à faire savoir que leur démarche s’inscrivait dans le cadre de l’action de réconciliation nationale et de paix que poursuit l’Appel de Manéga. Il s’agit alors de prendre des nouvelles et d’encourager l’ex-président tout en lui signifiant par là son rôle d’acteur majeur aux yeux de l’Appel pour la réconciliation nationale, la cohésion et la consolidation de la paix dans notre pays en ces moments difficiles aux côtés des autorités actuelles.

Le président KABORE a lui-même prêché pour la solidarité, l’unité et la cohésion entre les Burkinabè pour faire face à la situation nationale caractérisée par la crise sécuritaire et le marasme économique.

C’est sur ce que la délégation a pris congé de son hôte qui respirait la pleine forme, après une heure d’échanges chargés de beaucoup d’émotion.

Le Comité remercie le président du MPSR, le Lieutenant-colonel Damiba Paul-Henri Sandaogo et l’ensemble des autorités militaires qui ont bien voulu autoriser, sans conditions, cette visite à l’ancien président. Cela dénote d’un esprit de tolérance et de grande responsabilité favorable à la paix et la réconciliation.

La délégation était composée comme suit:

1- Me Pacere T. Frederic

2- Majesté L’Emir du Liptako

3- El hadj Idrissa Semde

4- Mme ALIMA Traoré /NIGNAN (ancien médiateur du Faso)

5- Lookmann SAWADOGO

6- Faustin Evariste Konsimbo 

Le Comité

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page