Komondjari : Pénurie d’eau à Gayéri depuis plus d’un mois (AIB)

La population de la ville de Gayéri vit une pénurie d’eau depuis le 14 février 2022, à cause d’une coupure d’électricité.
Depuis la coupure de l’électricité à Gayéri le 14 février 2022 pour des raisons jusque-là inconnues, la population de la ville de Gayéri est en manque d’eau courante, informe l’agence d’information du Burkina (AIB).
Le débit du château d’eau de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) de Gayéri qui fournissait l’eau courante à la population est devenu très faible et ne parvient plus à couvrir les besoins des populations en eau. Le groupe électrogène de l’ONEA qui assure le relai en cas de coupure d’électricité est souvent en manque de carburant, compliquant davantage la situation. 
Selon toujours l’AIB,  seulement 100 litres de carburant sont souvent convoyés, pour un fonctionnement de trois jours.
En plus, le groupe n’alimente que juste deux châteaux d’eau. Ce qui ne profite qu’à quelques bornes fontaines.
A cette difficulté liée au manque d’électricité s’ajoute celle liée au moulin. Tous les moulins électriques ne sont plus fonctionnels.
Il reste les moulins à gasoil qui sont en nombre limité.
Les femmes sont les premières à se lever et les dernières à se coucher pour rechercher difficilement l’eau et chercher à moudre leurs céréales.
En rappel, des groupes armés terroristes font régulièrement des incursions dans la Komondjaori.
A cause du sabotage des antennes de communication, les téléphonies mobiles fonctionnement à peine et les institutions financières contraintes de fermer.
Seules fonctionnent les transferts par mobile money. Mais les gérants ont des difficultés à se renflouer en liquidité.
Image d’illustration
Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page