Le temps d’un direct sur TikTok : Pas qu’amusant !

Conçue en 2016, en Chine, la plateforme de vidéo TikTok a vu, à partir de 2019-2020, à la faveur du confinement dû au Covid-19, son nombre d’utilisateurs grimpés au point de devenir un réseau social incontournable. A en croire les statistiques de 2021 du site alioze.com, elle a atteint plus de 3 milliards de téléchargements. Zoom dans l’univers de TikTok, le temps d’un direct ! 

La suite après cette publicité

800 millions d’utilisateurs mensuel actifs, plus de 3 milliards de téléchargements depuis sa création, TikTok est classée dans le top 10 des applications de la décennie d’après le site business oberlo.fr. Eh oui, selon les statistiques dudit site, TikTok, en termes de téléchargements, devance, en 2019, WhatsApp (707, 4 millions de téléchargements) et Messenger (636, 2 millions de téléchargements).

          « … on y retrouve du tout »

Plébiscités au départ par les jeunes dont l’âge est compris entre 16 et 24 ans, TikTok gagne de plus en plus en appréciation chez les adultes. Qu’est-ce qui explique un tel engouement ?

Ainsi, nous décidons de savoir les contenus de cette application. Pour cela, nous lançons un direct ou un « live ». Après le live, qui se fait en deux jours, et où nous posons des questions à environ 335 personnes, il ressort des aspects positifs et négatifs liés à l’utilisation de TikTok.

Pour beaucoup, il y a du positif à l’utiliser. La rencontre ou la familiarisation avec l’application, font-ils savoir, est intervenue au moment où le Covid-19 est en pleine effervescence. Aujourd’hui, ils disent préférer rester sur TikTok, malgré la diminution des restrictions de la pandémie, que de repartir sur un autre réseau social. La raison, ils trouvent TikTok plus amusant.

Les intervenants au direct sont tous unanimes sur le fait que TikTok est addictif à un certain moment. Ce qui explique, avouent-ils, qu’ils y passent en moyenne 3 heures de temps, le plus souvent après le boulot. Selon eux, TikTok permet d’agrandir leur champ de vision et de connaissance parce qu’on y retrouve du tout.

On s’y informe, on y rencontre l’amour…,on y gagne de l’argent

Beaucoup disent prendre TikTok comme un média d’actualité. En effet, nombreux sont-ils à faire savoir qu’ils suivent la guerre en Ukraine sur TikTok, parce qu’ils ne se fient pas trop aux informations données dans les médias traditionnels. Ils attirent cependant l’attention sur les Fake News.

Outre cette fonction informative, TikTok permet de faire des rencontres amoureuses. Notre « live » le confirme, puisqu’il enregistre parmi ses internautes le témoignage d’un couple vivant en concubinage et sur le point de convoler en justes noces.

Il y a de même le témoignage d’un accident qui survient dans une chaine de montagne et où les pompiers ont du mal à localiser plus exactement l’endroit. Sur demande des sauveteurs, l’un des assistants de l’accidenté lance un « live », qui finalement permet aux pompiers de se retrouver et d’intervenir à temps.

TikTok permet également à ses utilisateurs d’être rémunérés. Certains disent pouvoir gagner jusqu’à 6 500 000 F CFA le mois grâce aux contenus vidéos qu’ils produisent.

Une communauté d’entraide

L’autre aspect que l’on note de l’utilisation de l’« appli », c’est sa capacité à créer une communauté d’entraide entre ses utilisateurs. Généralement, ce sont des communautés d’entraide où un internaute expose un souci en lançant un « live » et les autres, essaient de lui donner des avis, des conseils, des voies à suivre.

C’est le cas de ce sans-papier résidant en Europe, qui nous témoigne qu’un de ses réseaux d’entraide lui a permis d’avoir un Avocat qui lui a permis d’obtenir ses papiers de résidence.

Des internautes, grâce à TikTok, disent être sortis de la dépression pendant que d’autres soutiennent pouvoir écrire des livres en se basant sur les interactions de leurs directs.

Mais…

Comme tout usage que l’on fait de quelque chose, il y a un revers. Certains utilisateurs disent ne pas arriver à faire le distinguo entre leur vie sur TikTok et leur vie réelle.

L’on note de nos échanges qu’il y a beaucoup d’harcèlements, vu la facilité de créer un compte, vu la possibilité d’avoir plusieurs comptes. Et, le plus souvent, ce sont les jeunes filles qui en payent les frais. Et dire que dans le pire des cas, il est question de suicide.

Le piratage des comptes en est une autre conséquence négative de l’utilisation de toute application dont celle-ci. TikTok, à l’image donc des autres applications et de l’utilisation d’internet n’est pas sans danger. La prudence doit toujours être de mise.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page