Burkina Faso : Trois jours de prières pour le retour de la paix

A la sortie du conseil des ministres du 13 avril 2022, le ministre des affaires religieuses et coutumières, Issaka Sourwèma, a annoncé des journées de prières pour la paix au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Le ministre des affaires religieuses et coutumières, Issaka Sourwèma, a annoncé trois jours de prières pour la paix au Burkina Faso. Il s’agit de trois jours de fin de la semaine à savoir du vendredi au dimanche.

Cependant, le ministre des affaires religieuses et coutumières a tenu a précisé que ce ne sont pas des prières imposées, mais une suggestion faite au président du Faso par les leaders religieux et coutumiers. A écouter Issaka Sourwèma, ces prières peuvent se passer dans des lieux de culte ou ailleurs.

Lire également👉Burkina Faso : Le bilan de la reconquête du territoire dans cinq mois

« Prier le créateur pour qu’il puisse nous apporter la paix. Il faut invoquer le créateur. Dans un conflit il y a trois hypothèses ou approches. On peut se faire la guerre, on peut s’engager dans le dialogue, on peut également invoquer Dieu pour que dans sa magnanimité, dans sa miséricorde, il nous permet de revenir à de meilleur sentiment.  

Ou dans le cas contraire, toutes les trois approches peuvent être adoptées. C’est ce que le gouvernement a décidé de faire. Ces trois approches doivent être mises les unes dans les autres pour atteindre un seul et même objectif, ça veut dire la paix », a-t-il expliqué.

Il a invité l’ensemble des Burkinabè à invoquer Dieu pour que la paix revienne au Burkina Faso. En rappel, lors du discours du Président du Faso, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Damiba,  le 1er avril 2022 il avait annoncé une journée de prière pour la paix au Burkina Faso.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page