Burkina Faso : Les médias les plus suivis, selon le FAPP

Le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) a vulgarisé le document sur les résultats de l’étude sur l’audience dans les médias au Burkina Faso sur la période de 2019 à 2021, ce jeudi 14 avril 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Le 15 décembre 2021, le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) a rendu publics les résultats de  l’étude sur l’audience dans les médias au Burkina Faso. Ce jeudi 14 avril 2022, la FAPP a vulgarisé le document afin que l’étude d’audience des médias soit une boussole pour les annonceurs et les publicitaires. Le directeur général du FAPP, Ag Ibrahim Mohamed, a souligné qu’il compte éditer ce rapport.

« Le rapport de l’étude sur l’audience des médias est un document non encore édité de 117 pages format A4. Il est divisé en trois grandes parties que sont les généralités sur les médias, la démarche méthodologique et les résultats de l’étude assortie de recommandations. Elle classe les médias par région et par province, analyse l’audience selon le lieu de résidence, les caractéristiques sociodémographiques que sont l’âge, le sexe, le niveau d’instruction », a-t-il expliqué.

La collecte des données de cette étude a eu lieu du 1er février au 07 mars 2021 auprès de 25130 personnes, dont la tranche d’âge va de 15 ans et plus, sur toute l’étendue du territoire national excepté les zones difficiles du fait du terrorisme à travers 453 médias soit 228 médias audiovisuels publics et privés, 145 médias en lignes, 42 journaux toutes périodicités confondues et 38 journaux institutionnels et spécialisés.           

Les résultats des audiences

L’étude sur l’audience des médias donne  le top 5 des médias les plus suivis. En catégorie radio,  savane FM Ouaga vient en tête, suivie de la RTB/Radio, la Radio Oméga en 3eme place, la Savane FM Bobo en 4eme position et en 5e position la radio Ouaga FM.

En catégorie télévision, la RTB/télé vient en première position, BF1 en 2eme, savane TV en 3eme, Burkina info en 4eme et LCA TV en 5eme position.

En catégorie presse écrite, l’Observateur Paalga vient en tête, Le Pays en 2eme position, Sidwaya en 3eme position, Le quotidien en 4eme place et Aujourd’hui Au Faso en 5eme place. 

Dans la catégorie presse en ligne, leFaso.net se place en première position, Burkina24.com en deuxième place, Fasozine en 3eme place, faso-actu.net en 4eme place et Ouaga24.com en 5eme place. 

Pour le directeur général du FAPP, Ag Ibrahim Mohamed, il y a eu des recommandations après ce rapport. Il est recommandé de tenir compte des scores dans l’accompagnement.

« La subvention de 400 millions que nous accordons chaque année à la presse privée, il y a une recommandation qui dit qu’il faut tenir compte des classements. C’est les médias les plus suivis, les médias les plus connus qui méritent d’avoir une bonification par rapport aux autres médias. Ce n’est pas encore appliqué, c’est une commission de répartition  à notre niveau qui doit en tenir compte », confie-t-il. 

Pour lui ce document est un outil qui va permettre aux publicitaires et aux annonceurs d’être mieux orientés dans les médias les plus suivis et également ça va amener les médias à améliorer les contenus et à faire des offres intéressantes à l’endroit des populations. 

Jean Pierre Somda, directeur de l’agence de communication SYNERGIE, a affirmé qu’il y a  très peu de raison de contester les résultats qui  ont été proposés.

« La méthode utilisée est une méthode d’un point de vue stratégique qui a fait beaucoup d’expérience. Cette méthodologie nous convainc que les résultats qui nous ont été proposés reflètent les opinions d’à peu près une dizaine de millions de Burkinabè.

En tant que  publicitaire, nous pensons qu’avec ça  nous  avons des instruments beaucoup plus efficaces pour pouvoir choisir les médias et les supports les plus efficaces pour nos annonceurs d’une part et pour espérer avoir le meilleur impact », a-t-il souligné. 

En rappel, cette étude a été commanditée par le FAPP et réalisée par l’institut national  de la démographie et de statistique (INSD). 

Saly OUATTARA

Burkina24      

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page