Le Burkina Faso doit « arrêter de s’ériger en mendiant larmoyant face aux partenaires extérieurs » (Tahirou Barry)

Le Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) a animé un point de presse ce 14 avril 2022 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

« Il devient impérieux de proclamer l’état d’urgence humanitaire et d’engager une mesure forte pour répondre à la crise humanitaire d’une gravité sans précédent. Notre nation, dans un élan commun et un sursaut salvateur doit s’assumer et s’affirmer pleinement en soignant par elle-même ses blessures profondes et arrêter de s’ériger en mendiant larmoyant face aux partenaires extérieurs« , a lancé Tahirou Barry, Président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR).

« Nous demandons solennellement au gouvernement d’engager les concertations et les réflexions sur cette proposition d’appel à la Contribution de Solidarité sur chaque catégorie de Revenu des classes moyennes. Les règles d’assiettes, les taux et les modalités de recouvrement devront être adaptés à la nature de chaque revenu.

Les recettes collectées doivent être gérées par un organisme indépendant piloté par une personnalité d’une droiture morale irréprochable et affectées au besoin d’assistance et de réinstallation de toutes les personnes déplacées internes en fonction de l’évolution des résultats du combat contre le mal terroriste.

En retour, notre gouvernement doit absolument s’interdire toutes dépenses de prestige et doit prendre des mesures vigoureuses pour réduire le train de vie de l’Etat afin de dégager des ressources substantielles pour investir dans le social fortement dégradé », a-t-il ajouté.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page