Guerre en Ukraine : Le Premier ministre britannique Boris Johnson interdit d’entrer en Russie

La Russie justifie sa décision par l’intensité des sanctions britanniques depuis l’invasion de l’Ukraine.

La suite après cette publicité

Not welcome. La Russie a annoncé ce samedi 16 avril 2022 que le Premier ministre britannique Boris Johnson et plusieurs autres hauts responsables britanniques étaient interdits d’entrée dans le pays, en réponse aux sanctions britanniques envers Moscou en raison de son opération militaire en Ukraine.

« Cette mesure a été prise en réponse à la campagne médiatique et politique effrénée visant à isoler internationalement la Russie et créer les conditions propices pour freiner notre pays et étrangler l’économie », a affirmé le ministère russe des Affaires étrangères.

De nombreux ministres persona non grata

Il dénonce les « actions hostiles sans précédent » de Londres, en particulier les sanctions à l’égard de hauts responsables russes. « Le gouvernement britannique cherche délibérément à aggraver la situation autour de l’Ukraine, en fournissant des armes létales au régime de Kiev et en coordonnant des efforts similaires au nom de l’Otan », ajoute le ministère.

Outre Boris Johnson, figurent également sur la liste noire de Moscou le vice-Premier ministre Dominic Raab, la ministre des Affaires étrangères Liz Truss, le ministre de la Défense Ben Wallace, l’ex-Première ministre Theresa May et la Première ministre d’Ecosse Nicola Sturgeon.

Source : France TV Info

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page