5èmes Journées scientifiques de l’INSS/CNRST : Rendez-vous les 27, 28 et 29 avril 2022 !

En prélude à ses journées scientifiques, la Direction de l’Institut des sciences des sociétés (INSS) du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) a convié la presse ce jeudi 21 avril 2022 dans ses locaux, à Ouagadougou. Objectif, donner plus amples détails sur l’événement qui doit se tenir du 27 au 29 avril 2022. 

La suite après cette publicité
Dr Sylvie Bangré/Zongo
Dr Sylvie Bangré/Zongo, Directrice adjointe de l’INSS.

Selon la Directrice adjointe de l’Institut des sciences des sociétés (INSS) du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST), Dr Sylvie Bangré/Zongo, l’une des missions de l’institut est d’assurer la diffusion, la valorisation et l’utilisation des résultats des recherches menées.

Et, c’est dans ce cadre, dit-elle, que se tiennent les Journées scientifiques, instituées chaque année pour apporter de la visibilité aux travaux des chercheurs de l’institut, mais aussi aux travaux des chercheurs du CNRST.

Innovations des cinquièmes Journées scientifiques

Maxime Compaoré
Maxime Compaoré, président du Comité scientifique de l’INSS.

Les 27, 28 et 29 avril 2022, l’INSS tiendra en ses locaux ses cinquièmes journées scientifiques sous le thème général: « Crises sanitaire et sécuritaire au Burkina Faso et résilience des populations », sous le haut patronage des ministres de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Frédéric Ouattara et de la sécurité, Colonel-major Omer Bationo et sous le parrainage du Pr Basile Guissou, chercheur à la retraite et ancien Directeur de l’INSS, a informé Maxime Compaoré, président du Comité scientifique de l’INSS.

L’innovation majeure de cette 5e édition des Journées scientifiques, à en croire Dr Sylvie Bangré/Zongo, « c’est l’appel à communications qui a été ouvert afin de permettre à tous les acteurs qui interviennent dans la recherche et qui s’intéressent à la thématique que portent ces Journées scientifiques, de venir présenter les résultats de leurs travaux ».

Et, pour Maxime Compaoré, c’est une première depuis les premières Journées scientifiques d’enregistrer 55 propositions de communications. L’autre innovation, c’est la participation des doctorants de l’institut. « Nous avons beaucoup de doctorants ici à l’INSS. L’occasion est donnée aux doctorants de présenter des posters sur l’évolution de leurs travaux de recherches », a-t-il indiqué .

L’édition 2022 des Journées scientifiques, c’est aussi…

L’autre innovation, a dit Dr Vincent Sebego, Maitre de recherches, « c’est la volonté de pallier  l’insuffisance des chercheurs et acteurs internationaux et sous-régionaux en créant un lien Zoom pour permettre de suivre les travaux à distance ».

Dr Christophe Hien, Chargé des recherches en science de l’éducation, a tenu à apporter des ajouts. « En plus des communications orales, il y aura des stands qui seront animés par des chercheurs, des innovateurs ou des instituts de recherches ou des Universités qui vont présenter des produits de leurs recherches dans les domaines de la science et de l’innovation. On attend plus de 25 exposants dans ce sens », a-t-il ajouté soulignant de même la tenue de trois panels.

La Directrice adjointe de l’INSS a par ailleurs informé que son institut travaille à institutionnaliser ses Journées scientifiques et l’extérioriser davantage. « Les perspectives, pour les éditions prochaines, sont de pouvoir avoir des participants de l’extérieur du Burkina Faso », a-t-elle raconté.

L’INSS est l’une des plus anciennes structures de recherche du CNRST qui tire ses origines de l’Institut français d’Afrique noire (IFAN) fondé à Dakar au Sénégal en 1936 et implanté au Burkina Faso depuis 1949.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page