Championnats des petites catégories : Le Réal du Faso s’empare de la couronne des U20/RU21

C’en est fini pour les championnats nationaux des petites catégories saison 2020-2021. En effet, ce dimanche 24 avril 2022, s’est tenue la finale de la catégorie des U20/RU21 opposant le COLMA AC au Réal du Faso marquant de ce pas l’apothéose de ces championnats nationaux  catégorie juniors. Cette finale s’est soldée par le score de 5 à 0 en faveur du Réal du Faso. 

La suite après cette publicité

Les championnats nationaux des petites catégories sont composées des équipes de la catégorie des moins de 17 ans (U17), des moins de 15 ans (U15) et celles des moins de 20 ans (U20/RU21).

En ce qui concerne la catégorie U20/RU21,  la finale s’est déroulée ce dimanche 24 avril 2022, au stade municipal Issoufou Joseph Konombo. Elle a opposé la sélection de COLMA AC à celle du Réal du Faso.

Une rencontre dominée pendant les 2 fois 45 minutes par l’équipe du Réal Faso et soldée par un score rocambolesque, du moins pour une finale, soit un score fleuve de 5 buts à 0 en faveur du Réal.

Il faut dire que ce match, dès l’entame a été pratiquement maîtrisé par le champion national des U20 saison 2020-2021. Une maitrise dédiée à l’aboutissement d’un travail « acharné », à écouter le coach de l’équipe gagnante Yannick Honoré Aka.

« Nous avons une équipe qui se déporte vers l’avant. Nous cherchons les failles de l’adversaire pour marquer des buts et c’est ce qui a fait que l’équipe a gagné. Comme nous avons l’équipe première qui joue en ligue 1, nous allons travailler à voir comment arriver à y mettre ces jeunes, pour étouffer l’équipe A pour le maintien de cette équipe par la grâce de Dieu », a-t-il expliqué.

Au niveau de l’équipe perdante, l’entraîneur Saïdou Sawadogo a pointé du doigt « le temps donné pour préparer cette finale » comme cause de cette « piètre prestation ».

« Ce qui n’a pas marché on peut dire que c’est le temps auquel cette finale a été programmée. On avait un peu arrêté les entraînements et ce dimanche on vient nous avertir que la finale se joue à Ouagadougou. On a eu 4 jours seulement pour regrouper les joueurs et mettre quelque chose en place pour cette finale.

Et vous avez vu que les joueurs manquaient du rythme », a regretté Saïdou avant de d’ajouter : « l’adversaire a vraiment mérité leur victoire. On va apprendre de nos erreurs et revenir la saison prochaine saison plus forts ».

Ces trois catégories ont débuté avec une centaine d’équipes et  se referment donc avec à la tête le VFCK au U17, l’AFCO au U15 et le Réal du Faso chez les U20/RU21. Pour la catégorie du jour, les deux équipes ont empoché un chèque de 400 000 FCFA, des jeux de maillots et des ballons.

Yannick Honoré Aka

« La FBF a toujours travaillé dans le sens de la préparation de la relève et pour nous, ces compétitions viennent tout dire. Nous allons continuer à œuvrer dans ce sens pour que nos équipes puissent avoir une bonne relève », telles ont été les conclusions de  Moustapha Degtoumda,  au nom de la FBF.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page