Mali : Les artilleurs mettent en œuvre leurs savoir-faire en testant une arme de fabrication russe

Le 15ème Régiment de la Batterie d’Artillerie de Gao a effectué, le mercredi 27 avril 2022 sur le champ de tir d’Amakouladji à 45 km de la ville de Gao, une séance d’exercice de tir au GRAD-2ème, une arme collective de fabrication russe.

La suite après cette publicité

Initiée par le Commandant du Secteur 1 du Théâtre Est de l’opération Maliko, le Colonel Issa Bagayoko, cette séance d’exercice de tir visait à améliorer la capacité opérationnelle du personnel dudit Régiment. C’était sous la supervision du Commandant du 15ème Régiment de la Batterie d’Artillerie par Intérim, le Capitaine Alassane Niaré.

Après des jours d’instructions théoriques et pratiques sur le GRA-2ème, les artilleurs du 15ème Régiment ont mis en œuvre leur savoir-faire en tirant des roquettes sur des objectifs à une distance de 7 à 8 km. Grâce à la bonne coordination entre les observateurs et les équipes de pièces, ils ont pu atteindre leurs cibles.

Le GRAD-2ème communément appelé système à réaction est une arme collective de fabrication russe. Il tire les roquettes M-21 OF à une distance de 20km. Son rayon d’action est de 400 mètres.

Selon le Maréchal de Logis-chef Mohamed Traoré, cet exercice de tirs a permis de démontrer le niveau élevé de compétence du personnel du 15ème Régiment de la Batterie d’Artillerie. Il s’est dit satisfait du bon fonctionnement de ces GRAD-2ème nouvellement acquises par le 15ème Régiment.

Il a par la suite lancé un message aux autorités militaires de donner les moyens adéquats à tous les Régiments d’Artillerie afin qu’ils puissent être opérationnels pour mener à bien leurs missions assignées.

Pour sa part, le Commandant du 15ème Régiment de la Batterie d’Artillerie par Intérim, le Capitaine Alassane Niaré s’est réjoui de cet exercice de tir qui permet de bien préparer nos hommes au combat. Il a déclaré qu’il est souhaitable que des exercices de ce genre se réalisent régulièrement dans notre armée afin que nos vaillants combattants puissent être capables de donner au moment opportun leurs connaissances acquises.

Source : Forces armées maliennes

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page