Assemblée Législative de Transition (ALT) : Les députés sont passés à la caisse

Dans son édition du vendredi 06 mai 2022, le quotidien burkinabè L’Observateur Paalga informait que les députés de l’Assemblée Législative de Transition travaillaient à crédit, puisqu’ils n’avaient pas encore reçu un kopeck en paiement de leurs émoluments.

La suite après cette publicité

Les parlementaires étaient, selon les sources du quotidien privé, dans l’attente d’un décret présidentiel qui allait fixer leurs rémunérations. « Les choses sont allées très vite au cours de la journée de ce vendredi 6 mai 2022« , renseigne le média en ligne L’Obs. Paalga qui affirme que le même vendredi, les députés sont passés à la caisse.

Leurs émoluments, selon les sources du média, seraient de 600 000 FCFA le mois par parlementaire. L’indemnité de session, elle, serait de 22 500 FCFA par jour de session, confie L’Obs. Paalga qui rappelle que sous Alassane Bala Sakandé, le député touchait un peu plus de 900 000 FCFA et une trentaine de milles, chaque jour de session.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page