« Nos Forces de Défense et de Sécurité font un travail remarquable sur le terrain » (Zéphirin Diabré)

Ce mardi 17 mai 2022, le président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) Zéphirin Diabré, a effectué une visite de courtoisie à la Convention Nationale pour le Progrès (CNP). L’objet de cette visite était de discuter sur la situation nationale.

La suite après cette publicité

« Nous sommes venus au siège de la Convention Nationale pour le Progrès dans le cadre des différents contacts que notre parti a décidé de prendre avec l’ensemble des classes politiques pour voir comment nous pouvons contribuer de manière significative et  valable à aider notre pays à relever le défi qui nous concerne », a expliqué d’entrée Zephirin Diabré, président de l’UPC.

Plusieurs sujets ont meublé ces tours d’échange. Et comme vous le savez, il ne serait pas de belle vue d’échanger sur la situation nationale sans pour autant évoquer l’actualité brulante  qui est marquée par la question de l’insécurité et du terrorisme. A ce titre, Le président de l’UPC a salué le travail que les FDS abattent sur le terrain, sans oublier la résilience de la population, d’autre part.

« Nos Forces de Défense et de Sécurité font un travail remarquable sur le terrain au péril de leur vie, et l’occasion nous a été donnée de leur rendre hommage et de réaffirmer notre soutien à leurs actions. Nos vaillantes populations qui sont des victimes directes de ces forces du mal, non seulement paient un tribut très lourd, mais font preuve de résilience, et notre compassion va à elles, et l’ensemble de la nation est mobilisée autant qu’elle peut pour que ce fléau soit anéanti », a-t-il lancé.

Outre le volet sécuritaire, cette rencontre entre ces deux partis a servi de cadre pour aborder la question de la vie chère qui fait la une en ce moment au pays des Hommes intègres. A ce niveau, le président de l’UPC a invité le gouvernement à prendre des dispositions sur cette affaire.

« Nous avons évoqué la question de la vie chère qui cause de nombreux soucis aux Burkinabè, dont l’une des manifestations est l’inflation galopante des produits de première nécessité de base auxquels nous assistons. Là, nous exhortons nos gouvernants pour qu’ils puissent prendre à bras-le-corps cette affaire et soulager la douleur et les difficultés de la population », a-t-il souhaité.

Pour terminer ces tours d’échange, Zéphirin Diabré a rappelé que nous vivons une nouvelle page de la vie politique, et que les anciennes configurations ne sont plus valables : « on ne peut plus parler de majorité et d’opposition », donc les alliances nouvelles peuvent être nouées, du moment où ensemble elles peuvent faire des choses en commun.

Zéphirin Diabré

Zambéle Théodore Sawadogo est le président de la Convention Nationale pour le Progrès. Pour sa part, c’est un sentiment de vive satisfaction de recevoir le président de l’UPC.

Il laisse entendre que cet entretien a été très riche, ainsi il a lancé ses remerciements à l’endroit des membres de l’UPC.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page