Burkina Faso : Le prix du pain demeure à 150 F, les boulangeries scellées seront rouvertes

publicite

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a échangé avec la Chambre de commerce et le patronat autour des prix des produits de grande consommation ce jeudi 26 mai 2022 à Ouagadougou. A cet effet, une cellule a été mise en place pour juguler cette crise. Le Premier ministre a également rencontré les responsables de boulangeries. A l’issue de ces échanges, il a été annoncé que le prix du pain demeure à 150 Francs. Les boulangeries scellées seront rouvertes.

La suite après cette publicité

Le gouvernement a échangé avec les acteurs du secteur privé, pour voir comment mettre ensemble les forces, les énergies et les intelligences, pour apaiser la souffrance des populations quant à la hausse des prix de différents produits de grande consommation.

La cellule de crise contre l’inflation au Burkina

Lionel Bilgo, porte-parole du gouvernement, a fait savoir qu’à la demande du Premier ministre, une cellule de crise a été mise pour réfléchir au défi actuel suite à la hausse des prix. A l’écouter, cette cellule sera consacrée à la recherche de solutions de la flambée des prix.

« Cette rencontre nous a permis d’harmoniser nos points de vue. De comprendre que la situation est très sérieuse et surtout de nous mettre en ordre de bataille pour réfléchir ensemble afin de trouver des solutions appropriées », a-t-il affirmé.

Pour lui, il s’agissait de poser les bases pour une synergie d’actions qui a lieu de mettre en place avec le patronat et la chambre de commerce, un comité permanent qui va permettre d’affronter les défis à venir et actuel.

Seydou Diakité, porte-parole de la délégation des acteurs économiques, a précisé qu’il s’agissait de réfléchir sur la conjoncture actuelle avec une hausse vertigineuse des prix à tous les niveaux.

« Une cellule a été mise en place, des réflexions vont se mener pour voir comment on peut efficacement accompagner notre économie et maîtriser les effets pervers de la crise. Dans les jours à venir, vous allez comprendre pourquoi on était là ce matin », a-t-il relevé.

Le Premier ministre a également rencontré les responsables de boulangeries. A l’issue de ces échanges, le prix du pain demeure à 150 Francs et les boulangeries scellées seront rouvertes, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo. 

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page