Journée des Nations-Unies pour la fonction publique : Le sport pour davantage rapprocher les fonctionnaires

Dans le cadre de la commémoration de la journée des Nations-Unies pour la fonction publique au Burkina Faso, plusieurs activités ont été désignées afin de ponctuer ledit événement. Au nombre de celles-ci, un cross populaire suivi d’une séance d’aérobic dont le ton a été donné dans l’après-midi de ce jeudi 23 juin 2022, devant l’immeuble de la modernisation, sis sur l’avenue Kwame Nkrumah. 

La suite après cette publicité

Partis de l’immeuble de la modernisation, sis sur l’avenue Kwame Nkrumah, paramilitaires, civils, des gens venus de quasiment toutes les administrations ont transité par l’archevêché avant de rallier l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), au sein de l’Université Pr Joseph Ki- Zerbo où ils ont tenu une séance d’aérobic.

Marcel Ouédraogo.
Le DG de la fonction publique, Marcel Ouédraogo.

Pour le Directeur général (DG) de la fonction publique, Marcel Ouédraogo, l’objectif était de créer la cohésion entre les différentes familles de l’administration publique à travers le sport. Il s’est donc dit  satisfait au vu de la mobilisation.

« Cette activité avait pour but de créer la cohésion entre les différentes familles de l‘administration publique à travers le sport. Nous sommes satisfaits au vu de la mobilisation ; des paramilitaires, des civils, des gens venus de quasiment toutes les administrations ainsi que les futurs fonctionnaires de l’ENAM », a-t-il indiqué.

Des initiatives comme celle-ci, a-t-il poursuivi, sont à multiplier dans l’administration publique. « A peine une heure de cohabitation, vous avez vu l’ambiance qui s’est créée, les familiarités qui se sont créées. C’est de nature à faciliter le fonctionnement de l’administration, qu’il y ait une bonne cohésion, un bon réseau relationnel entre les agents publics », a-t-il avancé.

séance d'aérobic.
En pleine séance d’aérobic.

Des disciplines sportives qui n’excluent pas

Le cross et l’aérobic et pas une autre discipline parce que « ce sont des disciplines qui rassemblent tout le monde, qui n’excluent pas. C’est dans ce sens que nous avons choisi ces disciplines dans lesquelles tout le monde se reconnait », s’est justifié le DG de la fonction publique.

Boukary Porgo.
Boukary Porgo, encadreur à l’Ecole nationale de Police.

Boukary Porgo, encadreur à l’Ecole nationale de Police, a fait savoir l’importance de tenir ce genre d’initiative. « C’est très important d’organiser ces activités pour rassembler encore plus les fonctionnaires », a-t-il déclaré.

Sira Sanou, élève contrôleur des Douanes, a pour sa part, salué l’initiative et remercié les initiateurs. « Une belle initiative de rassembler les fonctionnaires pour faire le sport. Nous remercions les organisateurs pour cette initiative », a-t-il soutenu.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page