Les leaders coutumiers et traditionnels appellent les autorités à concentrer toutes leurs énergies dans la lutte contre le terrorisme

Leurs majestés, les chefs supérieurs traditionnels et coutumiers du Pays des Hommes intègres, notamment des rois, des émirs accompagnés de leurs ministres se sont exprimés sur la situation nationale ce mercredi 29 juin 2022 au palais du Mogho Naaba Baongo à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Pour les leaders coutumiers, le Burkina Faso traverse le pire moment de son histoire. «Aujourd’hui, notre pays fait face à une crise multidimensionnelle et le désespoir s’empare de tout le peuple», déplorent les chefs supérieurs traditionnels et coutumiers du Burkina Faso.

Par ailleurs, ils expriment leur compassion et leur soutien aux FDS, aux auxiliaires de la défense et à toutes les victimes. Ils notent aussi que malgré les actions entreprises, les résultats restent en deçà des attentes populations.

En effet, les chefs supérieurs traditionnels et coutumiers du Burkina ont également dénoncé les propos haineux véhiculés ces derniers temps sur les réseaux sociaux. Ils appellent les Burkinabè à l’unité et à la solidarité.

Également, ils ont appelé les fils et filles du pays qui ont pris des armes contre la mère patrie à déposer leurs armes et à revenir la raison. Ils ont enfin interpellé les autorités du pays à concentrer toute leur énergie dans la lutte contre le terrorisme.

Il faut noter que leur message a été d’abord livré en trois principales langues nationales du pays à savoir le mooré, le dioula et le fulfulde pour terminer en français.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page