La CEDEAO se félicite de la libération de Roch Marc Christian Kaboré

La 61e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue le 03 juillet 2022 à Accra, République du Ghana, sous la présidence de S.E.M. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, et Président en exercice de la Conférence.

La suite après cette publicité

En ce qui concerne le Burkina Faso, la Conférence reconnait les progrès réalisés par le Médiateur Mahamadou Issoufou dans ses échanges avec les Autorités de la Transition ainsi que les parties prenantes, lors de ses missions au Burkina Faso.

« La Conférence salue la proposition des autorités de la transition de mettre en place un mécanisme conjoint de suivi et d’évaluation avec la CEDEAO, pour accompagner le processus de transition. La Conférence se félicite de la libération du Président Roch Marc Christian Kaboré et prend note de la nouvelle proposition de chronogramme de la transition fixée à 24 mois à partir du 1er juillet 2022 », peut-on lire dans le communiqué final diffusé ce 4 juillet.

Sur la base de ce qui précède, la Conférence décide du retrait des sanctions économiques et financières adoptées le 25 mars 2022, du maintien de la suspension du pays des instances de la CEDEAO.

La Conférence appelle, par ailleurs, la Communauté Internationale à apporter au Burkina un soutien sur les plans sécuritaire et humanitaire.

FR_Final-Communique-Sommet-juillet-2022-VF
Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page