Tribune | « République centrafricaine : Une vision grandiose du projet Sango »

Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadera, a lancé hier SangoCoin, la crypto-monnaie officielle du pays. Le nom Sango fait référence à l’une des langues officielles du pays.

La suite après cette publicité

« Sango signifie la langue de l’argent et de la richesse. La crypto-monnaie aide les pauvres à prendre le contrôle de leurs investissements » a déclaré le président Touadéra, dans une présentation énorme qui transcende tous les niveaux.

Le Président Touadéra a inauguré la cérémonie de présentation du projet « Sango » et « Sangocoin », par une allocution qui a touché les sentiments des citoyens lorsqu’il a cité le président Nelson Mandela disant « L’éducation est le grand moteur du développement personnel. Grâce à l’éducation, la fille d’un paysan peut devenir médecin. Le fils d’un mineur peut devenir directeur d’une mine, et le fils d’un agriculteur peut devenir président du pays ».

Lire également 👉Le groupe de spécialistes internationaux du Bitcoin présente son rapport sur la Centrafrique

Il a souligné qu’en tant qu’enseignant, son désir se manifeste dans l’éducation des jeunes afin qu’ils comprennent les technologies modernes, y compris les crypto-monnaies, ainsi que d’autres moyens pour le développement de la République centrafricaine, le président a ajouté que l’avenir de la République centrafricaine est dans les mains de sa jeunesse.

Touadera expliqué sa vision générale du projet, qui vise à développer l’économie du pays, à attirer des investisseurs étrangers du monde entier et surtout permettre aux citoyens d’accéder à des services financiers modernes et faciles qui n’ont besoin que du téléphone et d’Internet.

La présentation du projet Sango a vu la présence de personnalités très importantes dans le domaine de la technologie et de la crypto-monnaie, ainsi que les ministres des finances et des mines pour expliquer le projet de manière détaillée et transparente aux populations Centrafricains.

Dans son allocution le Ministère des finances Mr. Hervé Ndoba a parlé de l’importance de ce projet pour l’avenir du pays «  La solution de la République centrafricaine, Sango, qui est notre crypto-monnaie basée sur la Blockchain, avec le Bitcoin comme référence, va tirer la croissance de notre pays d’une part, et va débloquer le développement des pays d’Afrique sub-saharienne d’autre part », a déclaré le Ministère.

Il a également relevé que l’Afrique est la prochaine puissance économique « L’Afrique qui est la prochaine frontière, la quatrième révolution industrielle, la capacité agricole à nourrir le monde, les dividendes démographiques » a ajouté le Ministère des finances Mr. Hervé Ndoba.

Le projet aidera les gens à investir dans les importantes ressources minières du pays, entre autres, selon le ministre des mines, Rufin Benam Beltoungou. Les investisseurs pourront investir sans payer d’impôts et disposer d’une résidence numérique. Le gouvernement estime que les ressources naturelles de la République centrafricaine valent plus de 3 000 milliards de dollars.

Le projet merveilleusement présenté a démontré le sérieux du gouvernement dans le développement de l’économie du pays et le courage de Touadera à prendre des décisions audacieuses et créatives pour une vie meilleure pour son peuple.

Correspondance particulière

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page